Un p'tit vote



Il est dit, selon la théorie du Chaos, que quelque chose aussi petit que le battement de l'aile d'un papillon peut finalement causer un typhon à mi-chemin autour du monde.


 

Partagez | 
 

 Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

one choice can transform you
Arizona J. O'Malley

❖ Date de naissance : 14/11/1991
❖ Barge depuis : 07/09/2015
❖ Messages : 815
❖ Avatar : Jennifer Lawrence
❖ Crédits : Avat : Elegiah || Sign & Profil (Gifs & CSS) : Elegiah
❖ Multicomptes : Samuel A. Díaz
❖ image :
❖ Âge personnage : 26 Ans
❖ Profession : Bras droit des Érudits || Technicienne Informatique
❖ Faction : Erudite (divergente)
❖ Philosophie : Find what you love and let it kill you
❖ Playlist : Cosmic Love - FLORENCE AND THE MACHINE || Meet Me On the Equinox - DEATH CAB FOR CUTIE || A Shadow Fall on Me - GARY NUMAN || The Preacher - JAMIE N'COMMONS || Smokestacks - LAYLA || Animal - XOV || Too Dry To Cry - WILLIS EARL BEAL || Won't Win - FRACTURES



MessageSujet: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 14:13

ARIZONA JAILYN O’MALLEY
MY SPIRIT GETS SO DOWNHEARTED SOMETIMES

Un certain 12 JUILLET 2099, je suis arrivé ici-bas, dans ce bled pourri que l’on reconnait comme étant les contrées des ÉRUDITS. Que cela soit calculé en printemps, en bougies, en années, je peux vous certifier que j’ai 26 balais. Puisqu’on ne choisit pas sa famille, je viens d’une classe sociale MOYENNE. Issu et déchu de cette trempe, c’est ce qui m’a doucement ouvert les yeux sur le futur qui m’attendait sournoisement et qui m’a tranquillement aspiré à devenir la TECHNICIENNE EN INFORMATIQUE, SPÉCIALISTE DES PROGICIELS DE GESTION que vous connaissez aujourd’hui. Tristement (ou heureusement) pour vous, je suis CÉLIBATAIRE et dans la même veine HÉTÉROSEXUELLE. Pardon, vous dites ? Me décrire en quelques mots ? Bon, d'accord : Je suis également le BRAS DROIT DES ÉRUDITS et la petite protégée d'AVERY. Étant à la tête de ma faction, j'utilise ce poste en guise de couverture. La vérité étant bien plus complexe qu'elle n'y parait, je suis également TÉNÉBRIS, une pirate informatique qui s'éclate à bousiller les systèmes de la WILLIS TOWER pendant que tout le monde dort bien gentiment. Mon Objectif? Renverser le système afin de nous débarrasser de ce CONSEIL constitué de grabataire et LIBÉRER LE PEUPLE de ses chaines. De ce fait, il faut dire que je suis assez RÉVOLTÉE avec notre si belle société qui se retrouve morcelée en cinq factions et qui par conséquent nous prend pour des PIONS doublé DE véritable MOUTONS LOBOTOMISÉS qui ne font que servir leurs plans irraisonnés. Outre tout ça, d’un aspect purement superficiel, trop souvent, vous avez cette fâcheuse manie de me confondre avec JENNIFER LAWRENCE. Mais ne faut-il jamais se fier à la couverture d'un livre ?


J'ai vu la vie, j'ai vu la mort. J'ai goûté à ce fruit amer qu'on nommait peine. Je les ai vu extraire de son tumultueux nectar la souffrance et la déverser en nos gosiers depuis bien trop longtemps corrodés par la honte et la peur. J'ai entendu vos pleurs, ai ressenti votre douleur. Perdue au beau milieu de cette folie, j'ai recueilli ces lambeaux de désespoir qu'ils avaient sournoisement disséminés au gré de leur sanglante chevauchée. Je me suis alors élancée au travers de ces ténèbres qu'ils avaient si habilement créées, contemplant de mes yeux désabusés l'enfer en lequel ils nous avaient enfermés et cantonnés. J'y ai alors découvert une singulière lumière, enchaînée en une prison au cristal obscure, son éclat vacillant entonnait en moi le chant de la rédemption. L'observant alors un instant, je saisis au travers de ses quelques notes les vérités qu'elle semblait vouloir me révéler. Emportant en un lointain murmure ce nom que peu d'entre nous savait encore prononcé, je reconnus alors en cette chimère ce qu'une poignée de fou avait un jour osé appeler Liberté. Je vis également trôner silencieusement à ses côtés une fiole noire parée d'or, en son sein était contenu un nuage de haine et un torrent de colère. Les deux poisons s'entremêlaient avec fougue et déraison, s'accordant parfaitement en une folle étreinte faite de désillusion et d'affliction. Je m'emparais alors de ces deux trésors, délaissant l'antre corrompu des dieux afin de m'en retourner auprès de la misère des hommes. Du haut des monts brumeux où je m'en étais retirée, fusionnant l'espoir et la désolation, je fis discrètement naître la rébellion. Arborant le masque de l'érudit à l'aube naissante, je devins le second visage de leur latente décadence. Guettant patiemment l'arrivée du crépuscule, j'observais les ténèbres balayer cette lumière sur le déclin, repoussant de son char fait d'argent et de poussière de diamant ce rêve artificiel. Pourtant, à travers l'obscure étendue de cette nuit sans étoile, le ciel ne m'avait jamais paru aussi clair qu'en cet instant. Voyant le monde tel qu'il était véritablement, j'empoignais alors avec fermeté sa robe à la traine carmin, tirant sur les fibres de ce vil accoutrement qui n'était pas sien, me jurant à chaque fibre que je défaisais et mutilais d'œuvrer à la restauration de son univers véritable pendant que dans l'immensité du néant, résonnait mon nouveau nom. Je suis la vie, je suis la mort. Je suis la révolte qui gronde en le cœur du peuple. Je suis l'étendard de cette liberté qu'ils ont tenté mainte et mainte fois de museler et bafouer. Je suis également celle que l'on nomme Ténébris.

Il existe cinq factions. Oui, cinq factions basées sur les cinq vertus de l'espèce humaine. Chacune ayant pour rôle d'instaurer une paix durable en notre société, permettant ainsi à l'homme de s'élever au-dessus de sa trivialité primaire et de se recentrer sur la vertu qui le caractérise le plus. Un système qui se veut parfait et qui a été établit pour régir un monde qui l'est tout autant. C'est ainsi que pris au piège de cette aveuglante perfection, nous avons laissé le conseil diviser nos âmes en cinq fragments. C'est dans cette crainte d'un chaos éminent que nous avons autorisé cette poignée d'homme et de femme à nous arracher toute trace d'humanité en scindant notre être en cinq morceaux, nous disséminant ainsi au travers de différentes castes, prônant inlassablement la suprématie de la faction sur les liens du sang car, nous le savons bien à présent, seul le maintient de l'Ordre est important. Toutefois, comment pouvons-nous aspirer à devenir ces êtres d'exception lorsque nous ne somme que le cinquième de ce qui devrait être l'unité la plus parfaite qui soit? Pourquoi devons-nous tolérer le sang et les larmes des innoncents qui sont déversés tous les matins à nos portes sous prétexte qu'ils n'appartenaient pas à nos frères de faction? De quelle façon pouvons-nous fermer les yeux sur la misère qui hante nos rues, sur la douleur qui suinte de chacune des fissures ébranlant les murs de nos maisons tout en prétendant être juste et aimant? Comment pouvons-nous être les garants de ces valeurs prônées par le Conseil, lorsque nous ne sommes nous-mêmes que de simples automates pris au piège d'un système insensé et malsain ? Je suis également Arizona Jaylin O'Malley et tel les Altruistes, mon cœur se veut bon et immense. À l'image des Sincères, je veux que le monde soit irradié par la beauté de la vérité. Le savoir est le pouvoir et comme les Érudits, j'ai fait mienne les arcanes de la connaissance afin de renverser les puissants aux âmes corrompues. Empruntant la force des Audacieux, j'ai puisé en moi le courage de m'extirper de ce nid de mensonge infecte bâti par le Conseil. Amère et brisée, j'aspire pourtant à la paix et l'amour prôné par les Fraternelles. Oui, je suis Arizona Jaylin O'Malley, j'appartiens à la faction des Érudits mais je suis aussi divergente.

Certains diront que je ne suis qu'un monstre et que le sang qui coule en mes veines est aussi froid que celui du plus redoutable des prédateurs. D'autres encore, viendront vous murmurer que je suis du nombre des indomptables et que rien ne peut fléchir ma volonté. Il y a aussi ceux qui me perçoivent comme étant calme et réfléchie, je leur donne alors l'impression que rien ne peut m'atteindre et que mon cerveau détient la solution à tous leurs maux. Reste les autres, ces êtres a qui j'ai un jour tendu la main, ceux qui ont vu cette lueur secrètement tapie au fond de mon cœur là où d'autres pensaient ne trouver que l'immensité du néant. Eh bien, laissez-les dire car ils ont tous raison. Je suis une et myriade à la fois. Mon caractère est aussi insaisissable que les tréfonds de mon esprit et les aspirations impénétrables de mon âme. Je ne suis ni un ange, ni un démon, je me contente d'être celle que je suis censée être. Même si j'ai conservé certaines faiblesses issues d'un cœur qui s'est voulu trop tendre de par le passé, ne pensez pas que vous aurez la moindre chance de me manipuler ou de faire de moi ce que vous souhaitez. La vie et ses horreurs m'ont forgé au travers de l'acier le plus dur et de l'argent le plus pur. De ce fait, c'est moi qui détermine les règles du jeu et non l'inverse et, puisque je ne suis pas encline à obéir aveuglément, vous comprenez bien qu'il vous sera impossible de me faire plier le genou face à vos exigences. Par contre, l'inverse est loin d'être vrai. Je ne considère pas le non comme étant une réponse acceptable, je ne tolère pas l'injustice et supporte encore moins qu'une fouine indiscrète vienne fourrer son nez en mes affaires. Si vous avez le malheur de me tenir tête, de mettre en péril mes plans ou que vous ne m'êtes tout simplement plus utile, je vous balayerai sans l'once d'un remord ni même la moindre hésitation.

Je n'ai aucune attache et ne souhaite pas en avoir, préférant ainsi me concentrer sur les objectifs que j'ai à atteindre. Après tout, j'ai mes propres ambitions pour cette cité déchue. Là où certains fonceraient bêtement tête baissée, je prends du recule, analyse la situation dans son ensemble, dresse face à moi toutes les possibilités qui sont à ma disposition et sélectionne celle qui est la plus parfaite. Oui, j'ai bien dit parfaite. Je ne laisse rien au hasard, c'est bon pour les petits joueurs. Je calcule tout au millimètre près, dispose soigneusement mes pions sur l'échiquier que j'ai moi-même façonné et vous observe vous aventurer au devant des épreuves que j'ai si soigneusement concocté, attendant patiemment de voir arriver la fin que j'ai spécialement sélectionné pour vous. L'enfer n'est rien comparé à ce que mon esprit est capable de faire et, si en temps normal je suis à l'image de l'eau qui dort, une fois ma colère éveillée, seul subsistera le torrent tumultueux de mon effroyable fureur qui balayera tout sur son passage. Toutefois, aucune goutte de sang n'entachera mes blanches mains, je suis une cérébrale et non un vulgaire boucher. Eh bien quoi? Je vous avais bien dit que je n'étais pas un ange non? Eh puis, si je n'accorde pas le moindre élan d'attention ni d'affection à ma propre famille, ce n'est certainement pas pour m'épancher sur les vies d'illustres inconnus. Je l'ai bien compris, ici, tout n'est qu'illusion, un rêve imbriqué dans un autre, puis un autre, un schéma artificiel où plus rien n'a de sens, une prison insipide où seul subsiste l'indolence. Indolence qui a insidieusement pris possession de mon cœur et de mes sens depuis des années déjà. Cependant, je ne suis pas un démon pour autant. Pris au piège en cet étrange paradoxe, là où mon cœur se scinde entre indifférence et compassion, je suis capable d'indulgence et d'humanité. Il faut simplement savoir comment me toucher. Seule la détresse de ce monde est parvenue à me heurter, ouvrant grand ces deux yeux azurés que notre si belle société s'efforçait de maintenir si soigneusement fermés.

 

AS I WALK ON THROUGH THIS WICKED WORLD


Avançant au travers des flammes, c'est armée de mes convictions et de ce fébrile espoir que les tréfonds de Chicago m'avaient confié que je devins au travers de toute ma sincérité, cette rébellion que je souhaitais voir s'éveiller en cette ville qui était au fond, ma ville. Je n'ai pas toujours été aussi amère et aussi froide qu'à l'heure actuelle. Il fut un temps où l'innocence abreuvait mes jours et où la joie habitait mon cœur. Il fut un temps où j'eus moi aussi cette troublante illusion d'être heureuse, pensant naïvement avoir goûté à l'ivresse du bonheur véritable. Il n'en était rien, la supercherie ne dura que les premières années de mon existence.

Grandissant au sein de l'archétype même de la famille modèle, je me souviens bien de mon enfance. J'étais entourée d'une mère aimante, d'un père qui se voulait sévère mais juste et d'un frère ainé aussi cajolé qu'un nouveau né. Ils semblaient tous si parfait, à évoluer nonchalamment dans leur petite bulle galvanisée de tous ces codes si bien défini que, rapidement, leur perfection résonnait en moi comme une imperfection, ne faisant alors que me renvoyer avec violence mes propres travers en pleine figure. J'ai alors tout fait pour leur plaire, je me suis parée de mille-et-un artifices, tantôt studieuse, tantôt enjôleuse, j'avais même réussi à oublier celle que j'étais véritablement. Cependant, rien n'y faisait, je paraissais toujours si invisible et dérangeante à la lumière de leur regard intransigeant. J'ai alors fini par me terrer en un mur de silence face à tous ces efforts que je déployais et qui demeuraient vains. Quitte à ne plus être visible, autant l'être en m'épuisant le moins possible. Le seul qui parvenait à trouver grâce aux yeux de mes parents était Salem, le petit roi soleil de la lignée des O'Malley. Il récoltait leur amour, accaparait leur attention, piétinait sans se poser la moindre interrogation leur dévotion. Chacune de ses paroles se voulaient ambroisie qui glissaient délicatement en leur gorge tel le miel venant côtoyer le palais des immortels, chacun de ses souhaits étaient exaucés sans la moindre controverse pendant qu'il réalisait chacune de leur ambition sans se poser de question. Oui, il était leur parfait petit soldat, leur brave petit érudit qui ordonnait à la nuit et commandait au jour. Baigné en ce trop plein d'amour, mon frère rayonnait de mille feux pendant que de mon côté, silencieusement, je me brisais. Et je les ai haï pour ça, oui, petit à petit, j'ai commencé à les détester, tous autant qu'ils étaient.

La peur d'être abandonnée se dissipa, laissant place à cette tristesse de ne pas être aimée qui finit elle aussi par se transformer en colère, puis en haine. Je refusais d'être cette ébauche ridicule d'enfant modèle qu'ils voulaient que je sois. Je refusais d'être une copie conforme de ce frère qui n'en portait que le titre. Je voulais qu'ils me voient moi, telle qu'ils m'avaient conçu, telle que j'étais véritablement et non cette chimère insipide qu'ils souhaitaient me voir devenir. Leur attachement à l'égard du système et à la chambre du conseil était à mes yeux tout aussi invraisemblable. Je m'interrogeais alors sans cesse sur les fondements de notre monde, son organisation qui me paraissait bien singulière et son avenir. Lorsque mes yeux se perdaient en ce ciel gris et taciturne, je rêvais alors de cet ailleurs où la liberté était une réalité. Chaque jour passé au sein de cette famille qui ne reflétait aucune de mes valeurs était un supplice. Bien trop lucide pour fermer les yeux plus longtemps, je savais que les liens tissés par ce sang maudit qui coulait en mes veines était un poison qui rongeait mon cœur et aliénait mes sens. J'avais besoin de m'échapper, de m'extirper de cette cage dorée qui devenait bien trop étroite pour moi, de me soustraire à cette atmosphère asphyxiante qui me meurtrissait à chacune de mes inspirations. J'avais besoin de voir le monde, de découvrir ce qui se dissimulait derrière tout cet endoctrinement archaïque. Je devais voir de mes propres yeux ce que mes proches n'avaient de cesse de me narrer au gré d'histoires toutes aussi aberrantes les unes que les autres. Il me fallait échapper à cette harmonie dissonante qui avait depuis bien trop longtemps rythmé ma vie.

Je m'en suis donc allée, sans un regard en arrière, sans aucun remord face à cette ébauche de famille que je délaissais et trahissais. Non, je ne regrettais rien car c'était bien eux qui m'avaient montré la voie que je devais suivre. J'étais jeune, insouciante, innocente, du haut de mes seize années immaculées, je me jetais à corps perdu en ce monde inconnu et qui pourtant me faisait la promesse d'être à jamais mien. M'élançant en ce gouffre ardent depuis lequel grondait avec voracité la réalité des factions, je déchirais avidement le voile du mensonge et découvrais avec la convoitise du pauvre profane ce que mes parents s'étaient évertués à me dissimuler. Je voguais d'arrondissement, en arrondissement, de quartier en quartier, me moquant des barrières érigées par le Conseil et des préjugés liés aux différentes communautés. Arpentant les secteurs insaisissables des uns, m'emparant des mystères impénétrables des autres, je me recomposais au fil de mes rencontres. J'apprenais de ces individus qui étaient mes semblables, savourais cette nouvelle science que je découvrais et qui n'était inscrite en aucun livre, me délectant ainsi du goût acidulé de cette liberté nouvellement gagnée.

Durant cette merveilleuse épopée, je vis la vie, je vis la gloire mais je vis également la haine et la souffrance. Rien ni personne ne m'avait préparé à ce qu'il m'avait été donné de voir. Au travers du tumulte assourdissant de cette vie qui m'accueillait à bras ouverts, cette dernière me plaça un soir tout contre son cœur puis, me berçant avec amour, elle me révéla avec froideur la noirceur de son autre visage. Implacable était la mort qui raflait les vies sans la moindre distinction sur son passage. Impitoyable était la violence qui asservissait nos rues et qui brisait nos âmes. Insondable était la désolation qui rongeait nos os et dévorait nos lambeaux d'espoir. Les hommes se révélaient à moi tels qu'ils étaient réellement : égoïstes, malsains, violents, menteurs et assassins. Tout n'était qu'inégalité, d'un côté nous avions les beaux quartiers et les privilégiés soutenus par nos politiques et de l'autre, les oubliés, ceux qui avaient été rejetés par la société pour diverses raisons, marginaux aux identités multiples, sans factions ou encore divergents, ils ne faisaient plus parti du système. Ils n'étaient que des déchets corrompus et impossible à reformater que le gouvernement laissait en marge de notre institution. J'ai grandi à leurs côtés, empoignant de mes frêles et tremblotante mains leur détresse, hissant sur mes épaules le poids de leur violence, je suis devenue celle que je suis aujourd'hui. Contemplant de mes yeux désabusés l'étendue de leur cruauté, ils m'ont appris à ne jamais ciller face à l'adversité, à ne jamais courber l'échine face à une quelconque autorité. S'ils m'ont forgé au travers du sang et de l'acier, me faisant rougir au milieu du feu le plus ardent afin de gommer les imperfections du temps, ils n'ont pu effacer mes ressentiments ni mes désirs d'insurrection. J'ai alors dompté la technologie qui s'offrait à moi, dépouillant le moindre mécanisme de ses précieux revêtements, amadouant ordinateurs, programmes et autres algorithmes aussi virulent que destructeurs, peaufinant mes connaissances en attendant le moment opportun afin d'entrer en scène.

À l'aube de mon dix-huitième anniversaire, je me rendis au centre-ville à l'image de la myriade d'âme qui suivait mes pas afin de prendre d'assaut la Willis Tower. L'heure était venue pour nous de choisir, l'heure était venue pour nous de mûrir, l'heure était venue pour moi d'agir. Il me fallait venir à bout de cette misérable simulation avant de pouvoir faire face à la cérémonie du choix. Sereine et déterminée, je m'installais sur le fauteuil que l'on me désignait, prête à recevoir l'intriguant sérum. À mon réveil, l'effroi se lisait sur les traits de mon précepteur qui avait contacté en un élan de détresse non dissimulé, la tête pensante des érudits, Mr Chester O'Malley, mon père. Ce n'est qu'une fois enfermée en sa voiture, en route pour mon appartement qu'il m'informa de ce qui s'était passé. J'étais une de ces innommables erreurs, l'un de ses pires cauchemars devenu réalité. Comment avait-on pu en arriver là me demanda-t-il? Je demeurais alors sans réponse, ni affligée par les mots qui s'évaporaient de la bouche de cette exécrable figure paternelle, ni ébranlée par cette nouvelle qui me laissait patauger en ma mare d'indifférence habituelle. Sans doute qu'une partie de moi savait d'avance ce qui venait d'être révélé. Le syndrome de divergence était rare mais loin d'être inexistant. Pour la toute première fois de sa vie, ce grand homme qu'était Mr O'Malley allait user de son influence pour enfreindre les règles et enterrer avec le reste de mon existence mon odieux secret. Sans doute devait-il amèrement regretter d'être affilié à pareil engeance, néanmoins, cela faisait partie de ces vérités que jamais je ne pourrais effleurer. Mon test d'aptitude vicieusement marqué du sceau des érudits, lors de la cérémonie du choix, je restais fidèle à ma faction d'origine, non pas par loyauté mais bel et bien par opportunité. Cela me permettait également de ne pas entacher l'image inébranlable de ma famille et de perpétuer l'héritage inhérent à notre lignée. Je devinais la déception qui habitait leur cœur et torturait leur esprit. Non seulement j'étais Divergente mais en plus, ce n'était pas Salem qui assurerait leur succession au sein de la faction. Il y avait là de quoi doublement me réjouir.

J'entamais alors rapidement mon évolution au sein de ma nouvelle fratrie, usant de mes aptitudes afin de m'assurer un travail qui me permettait d'être au centre de tout, tout en demeurant inatteignable. Je devins alors technicienne informatique. Rendant service au plus grand nombre, j'étais la figure de la dévotion et de la loyauté incarnée en empêchant notre matrice de sombrer dans la défaillance. Ma mémoire photographique me rendait incontournable et mon intelligence me faisait briller au milieu de cette horde d'érudit assoiffée de pouvoir et de reconnaissance. Ils pouvaient bien s'entretuer pour se hisser aux sommets du pouvoir, cela m'importait peu. Je préférais m'infiltrer en plein cœur du système afin de récupérer toutes les informations compromettantes qu'il me fallait. Mon objectif était simple, renverser le pouvoir établi et mettre fin à cette ère de terreur silencieuse qui avait saisi Chicago à la gorge depuis bien trop longtemps. Un tragique événement vint tout remettre en cause, ébranlant ainsi les érudits de la plus surprenante des façon. Oui, il y a trois ans de cela, l'une des figures incontournables de notre faction avait trouvé la mort de la façon la plus banale qui soit. C'est une rupture d'anévrisme qui faucha brutalement la vie de mon père, le renvoyant inéluctablement à la poussière originelle, rompant définitivement le fil de ses jours. Je savais que jamais je ne le reverrais, le plus étrange dans tout cela est que cette idée ne me fit même pas vaciller. Moi qui avais recherché durant tant d'années l'amour au fond de ses prunelles insaisissables, maintenant qu'il s'en était allé, je ne ressentais plus rien. Ni peine, ni haine, rien, tout simplement. J'étais âgée d'environ vingt-trois ans à l'époque.

Les semaines passèrent et les différents résultats que j'avais obtenu avaient réussi à river l'œil du Conseil sur moi. Après m'avoir fait passer un énième test de QI, mon score incroyablement élevé termina de dissiper tous leurs doutes, les poussant ainsi à m'offrir une opportunité rarissime : celle de siéger à la tête de la faction, reprenant ainsi le poste de mon père en devenant le bras droit des Érudits. N'hésitant pas une seule seconde, je revêtis ma toge en fibre de science, arborais les broderies du discernement tout en m'aventurant à pas feutrés sur l'échiquier du pouvoir et ses dalles au marbre souillées par le sang. J'affûtais dans l'obscurité d'une nuit bordée d'étoile les dagues resplendissantes de la connaissance, brandissant la menace d'une vengeance étincelante sur les têtes des déchus qui pensaient pouvoir se soustraire à ma vue. Laissant s'abattre ma colère sur leurs épaules nues, j'ordonnais à mes légionnaires d'abattre leur masque et de révéler au peuple leur affligeant visage aux traits éprouvés par des années de lâcheté, aux pores dilatés par la suffisance et à la mine ravagée par la déchéance. Le soulèvement était en marche, l'hymne de la révolte vibrant en rythme avec les tambours de mon cœur, portait en lui l'espoir du peuple. La tempête grondant en mon âme s'élevait enfin, décimant depuis la racine l'arbre de corruption, remettant entre mes griffes les foudres de la destruction, afin de distiller aux quatre vents ma vendetta de la rédemption. Il était temps pour la nation de s'abroger des chaînes de la soumission.

test d'aptitude

Dans les yeux de votre famille et vos amis, vous brillez comme étant quelqu’un de ?

A) Enclin à tout sacrifier pour aider son prochain.
B) Naturellement apprécié et aimé de tous.
C) Digne de confiance et d’une inébranlable loyauté.
D) Protecteur, irrépressible, peu importe la situation.
E) Sage, qui a toujours le bon mot à tout.

Quand une impasse vous fracasse le nez, votre réaction est ?

A) D’agir et faire ce qui est le mieux pour le plus de monde possible.
B) Être l’auteur d’une œuvre qui met en lumière mes sentiments.
C) Improviser une salle de conseil et discuter du problème avec mes proches.
D) Foncer dans le tas. Tête bien haute. C’est la seule solution !
E) Faire une liste de pour et de contre pour voir les meilleures options.

La profession parfaite, pour vous, c’est quoi ?

A) Tant que c’est Humanitaire, pour moi, c’est le comble de la perfection.
B) Tant que c’est sur l’entretient du Terroir, pour moi, c’est le comble de la perfection.
C) Tant que c’est pour l’évolution de la Science, pour moi, c’est le comble de la perfection.
D) Tant que c’est pour assurer la Sécurité, pour moi, c’est le comble de la perfection.
E) Tant que c’est Politique, pour moi, c’est le comble de la perfection.

Votre priorité capitale et fondamentale en ce moment ?

A) Servir et aider mon prochain.
B) Trouver le bonheur et la joie en mon for intérieur.
C) Atteindre et surpasser l’apogée de mon Savoir.
D) Forger mon caractère déjà bien trempé.
E) Chercher et trouver la vérité en absolument tout.

FACTION SOUHAITÉE : Érudit.



SEE YOU ON THE OTHER SIDE

Pseudo : Spartan Où as-tu donc connu le forum ? Un partenariat avec un des forums où je suis ! Superman  Serait-il indiscret d'en savoir un peu plus sur toi ? Hum, une présentation hein? Oula, je suis une nullité absolue pour ça, on va faire dans le basique alors, j'ai 23 ans, étudiante. Je m'intéresse à pas mal de chose (oui, ça vous avance bien hein? XD), j'aime aussi l'art, la musique, faire la fête Fire Pour le reste, vous le découvrirez en papotant avec moi mouahaha  Diaaahhh Le forum, tu en penses quoi ? Super! Les membres m'ont l'air trop gentils, votre accueil est super chaleureux! Le design est cool et le contexte dépote du poney galactique ! Le forum m'a même permis de me plonger à fond les ballons dans Divergente, donc merci *-* As-tu des demandes spéciales ? Uh, pas forcément non. Juste, si vous aviez envisagé des liens bien spécifiques avec Ari', n'hésitez pas à me mpoter pour qu'on puisse en discuter! Sinon, R.A.S! Le règlement du fofo, tu l'as consulté ? Oui ?! Alors révèle nous donc son code top-secret ! validé par Novalee!



Dernière édition par Arizona J. O’Malley le Mar 15 Sep - 9:01, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Clara D. Reagan

❖ Date de naissance : 04/05/1993
❖ Barge depuis : 10/06/2015
❖ Messages : 3311
❖ Avatar : Melanie Scrofano
❖ Crédits : .
❖ image :
❖ Âge personnage : 27 ans (02/02)
❖ Profession : Patrouilleuse sur Old Town
❖ Faction : Audacieuse
❖ Forces & Faiblesses : Faiblesse > Son passé. Force > Son caractère
❖ Philosophie : If you don't laugh, you'll go crazy and i've been crazy. Didn't care for it.
❖ Playlist : Ashes Remain - Unbroken | Skillet - Feel Invincible



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 14:19

CE SCENARIO !!!!!! Awesome Awesome VRAIMENT TRÈS BON CHOIX ! La révolte s'embellit de jour en jour... Et avec ce personnage en plus de ça. Lovee
Bienvenue sur OMAM Welcome
Bon courage pour la suite de ta fichette, j'adore déjà ce que je viens de lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Invité




MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 14:48

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche Meme
Revenir en haut Aller en bas

avatar

one choice can transform you
Salem L. O'Malley

❖ Date de naissance : 09/04/1990
❖ Barge depuis : 06/04/2015
❖ Messages : 8248
❖ Avatar : Charlie Hunnam.
❖ Crédits : morrigan (avatar), tumblr (gifs) & disturbed (css).
❖ Multicomptes : Charlize E. Flores, Judas F. Valentyne, Ramsey A. Dallas & Ruben C. Dashawn.
❖ image :
❖ Âge personnage : Trente-et-un ans.
❖ Profession : Bonne question.
❖ Faction : Rebooté Fraternel après le projet Equilibrium (Audacieux qui s'ignore, né Érudit.)
❖ Forces & Faiblesses : Infecté par un mystérieux virus & mémoire défaillante.
❖ Philosophie : So fucked-up.
❖ Playlist : THE WRIGHT BROTHERS - blood on my name. JAYMES YOUNG - i'll be good. BARNS COURTNEY - glitter and gold. IMAGINE DRAGONS - not today. LO-FANG - #88.



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 15:01

Attention les yeux, vous risquez de voir apparaître sous peu une péliade de couleurs psychotropes Laughing































Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  Diaaahhh Feu Crazy Love Heart on a plate Bouing Friends Bed  


AAAAAHHHHH !!!!! OOOOHHHH !!!!! BAAAWWAAA !!!!!! *fou comme un balai, gambade partout et hurle sur tous les toits son bonheur.*

MON BÉBÉ SŒUR !!!! MA FRANGINE !!! TU NE SAIS PAS À QUEL POINT EST-CE QUE JE SUIS PLUS QUE AGRÉABLEMENT BIEN SURPRIS DE TE VOIR APPARAÎTRE DANS LE COIN. JE T'ATTENDAIS DEPUIS SI LONGTEMPS !!! Priceless

Bienvenue sur OMAM ma frangine d'amour. Je viens de lire ton début de fichette et puis bourdel ton écriture m'a littéralement renversé. Tu écris si bien, c'est un truc de barge ! Tu es faite pour ce scénario, c'est officiel !!! J'AIME !! J'ADORE !! Déjà ce que je découvre et j'ai hâte de savoir la suite. Je te souhaite d'ailleurs une excellente rédaction de fichette. Si tu as des questions, tu sais bien sûr quoi faire Wink C'que j'ai hâte d'embraser cette rébellion à tes côtés Vert Vert Vert Vert Vert Vert Vert Vert Vert Vert Vert  

À la belle paluche dans les environs Buddy

_________________

A room without a view
- It's all I ever needed, my love for life is gone -

moodboard... MADE BY MON BÉBÉ SOEUR ET MERCI BEAUCOUP Sasa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Exekiel K. Hunter

❖ Date de naissance : 21/09/1992
❖ Barge depuis : 16/01/2013
❖ Messages : 4317
❖ Avatar : Gaspard Ulliel
❖ Crédits : Fuckedup Masterpiece (avatar + profil) ; tumblr (sign) & Disturbed (css)
❖ Multicomptes : Lee G. Flores
❖ image :
❖ Âge personnage : Trente ans
❖ Profession : Berger sans mouton + Drugdealer sans le savoir + coursier aux sérums
❖ Faction : Amity.
❖ Forces & Faiblesses : Sa loyauté qui s'envase dans ses élans de stupidité.
❖ Philosophie : Innocence before guilt.
❖ Playlist : JASON WALKER - echo. VANCE JOY - riptide. ANGUS AND JULIA STONE - old friend.



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 15:22

OOOHHH BON SAAAAANG!!! CE SCÉNA, CETTE BOUILLE ET DAAAAAAAAAAAAAMN CETTE PLUMEEE!! Bave Bave Bave Juste ta description de personnalité m'a tout simplement enivrer!!! Priceless Priceless Tu as un talent incroyable!!!!! C'est un délice de lire tes lignes!! Heart on a plate Heart on a plate

Sans faute, dès que tu termines ta fichette, JE RÉCLAAAAME UN LIIIIIIIIIIIEN!! Lovee Lovee

Alors, je te souhaite un gros et énorme bienvenu parmi nous! J'espère de tout coeur que tu te sentiras ici, tout comme chez toi! Je te souhaite, dans la même veine, une bonne rédaction de fichette. J'ai déjà hâte de lire la suite!! Awesome Awesome

À tout bientôt partout dans le RP et le FLOOOOOOD Candid Candid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Invité




MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 16:01

Ouuuuuuuh que tu fais un heureux toi Lovee
Bienvenue ma Jolie et bon courage pour la fichounette! Brille Il nous faudra un lien avec mon barbu quand tu sera validée Hihi
Revenir en haut Aller en bas

avatar

one choice can transform you
Arizona J. O'Malley

❖ Date de naissance : 14/11/1991
❖ Barge depuis : 07/09/2015
❖ Messages : 815
❖ Avatar : Jennifer Lawrence
❖ Crédits : Avat : Elegiah || Sign & Profil (Gifs & CSS) : Elegiah
❖ Multicomptes : Samuel A. Díaz
❖ image :
❖ Âge personnage : 26 Ans
❖ Profession : Bras droit des Érudits || Technicienne Informatique
❖ Faction : Erudite (divergente)
❖ Philosophie : Find what you love and let it kill you
❖ Playlist : Cosmic Love - FLORENCE AND THE MACHINE || Meet Me On the Equinox - DEATH CAB FOR CUTIE || A Shadow Fall on Me - GARY NUMAN || The Preacher - JAMIE N'COMMONS || Smokestacks - LAYLA || Animal - XOV || Too Dry To Cry - WILLIS EARL BEAL || Won't Win - FRACTURES



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 16:04

Oh bah mes louloups *-* Merchiii Priceless Punaise, vous êtes adorables! Ça fait plaisir d'avoir un accueil aussi chaleureux! Puis bah, merci aussi pour ces compliments je m'y attendais pas, pétard vous m'avez bien mise sur les fesses Oo. Du coup, j'espère que la suite vous plaira tout autant *pression* xD

*saute partout avec son frère barbu*

Moi aussi j'ai hâte de pouvoir tout faire péter avec touah *-*

*Fait les gros yeux*

Par contre... Ya un truc que t'as oublié je crois bien... Tu sais, cet alcool un peu spécial qui commence par un "té" et qui finit par "quila" ahem... xD

Exekiel et Katleya : Ah bah carrément! Yé soui partante! On repapote de nos liens dès que je suis validée Wink

Merci encore de l'accueil, c'est super gentil Priceless
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
S. Brooklyn O'Malley

❖ Date de naissance : 03/05/1988
❖ Barge depuis : 08/06/2015
❖ Messages : 4821
❖ Avatar : Elizabeth Olsen
❖ Crédits : aandy (avatar) & tumblr. (profil) & Okinnel (signature) & DIA89/Aandy (gifs signature)
❖ Multicomptes : Lennox B. Hunter
❖ image :
❖ Âge personnage : 26 ans
❖ Profession : Entraineur à la Fosse, temporairement Responsable
❖ Faction : Dauntless
❖ Forces & Faiblesses : Son coeur
❖ Playlist : ASHES REMAIN on my own, THREE DAYS GRACE painkiller



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 16:09

Bienvenue parmi nous cousine !

_________________

bring me out
Come and find me in the dark now Everyday by myself I'm breaking down I don't wanna fight alone anymore Bring me out From the prison of my own pride My God, I need a hope I can't deny In the end I'm realizing I was never meant to fight on my own
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Novalee R. Slater

❖ Date de naissance : 06/06/1990
❖ Barge depuis : 03/06/2014
❖ Messages : 4883
❖ Avatar : emma watson
❖ Crédits : shiya (avatar) & disturbed + meg myers (sign) & blackrose (css)
❖ Multicomptes : Hendrix O. Skenandore
❖ image :
❖ Âge personnage : vingt-cinq ans
❖ Profession : secrétaire juridique au business insider.
❖ Faction : sincère, née érudite (divergente)
❖ Forces & Faiblesses : ceux que j'aime représentent ma force, mais aussi ma plus grande faiblesse.
❖ Playlist : THE NEIGHBOURHOOD - wires. NICO VEGA - beast. DAUGHTER - youth. BANKS - brain.



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 17:45

OH MY FREAKING GOD!!!!!!!!!! UNE ARIZONA!!!!!!!!!!!!!!!! Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron Crazy Love Dance Chaudron

BIENVENUUUUUE Inlove
T'as pas idée comme j'attendais l'arrivé de cette petite soeur O'Malley Awesome Je suis en amour avec ce scénario, cette personnalité, cette relation avec son frérot, son rôle dans Chicago! Et puis, j'attendais ta venue pour réclamer un lien, j'ai des idées plein la tête Lovee
Et damn... cette plume Bave Je suis déjà pantoise! Je suis impatiente de lire la suite! Bon courage pour la rédaction et j'espère que tu te plairas parmi nous Fun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Silena M. Eastwood

❖ Date de naissance : 28/12/1998
❖ Barge depuis : 10/06/2015
❖ Messages : 3375
❖ Avatar : nina dobrev.
❖ Crédits : bonnie (avatar) + tumblr (gifs) + disturbed (css)
❖ Multicomptes : ezra s. ravenscar + maven k. morgenstern.
❖ image :
❖ Âge personnage : 24 yo.
❖ Profession : membre du conseil
❖ Faction : erudite.
❖ Forces & Faiblesses : ces ficelles qui manipulent vos âmes dans l'ombre, diablesse manipulatrice au coeur fébrile.
❖ Philosophie : on ne fait pas d'omelette sans casser quelques oeufs.
❖ Playlist : SET IT OFF, wolf in sheep's clothing + FLORENCE & THE MACHINE, seven devils + SIA, elastic heart + HALSEY, hurricane + BEYONCE ft THE WEEKND, 6 inch + ZELLA DAY, hypnotic + ARIANA GRANDE, dangerous woman + PANIC! AT THE DISCO, miss jackson + DUA LIPA, hotter than hell + JOJO, high heels.



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Dim 13 Sep - 18:34

BIENVENUUUUUE ! UNE ARIZOONAAAA Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Sasa Sasa Sasa Sasa Sasa Sasa
Très bon choix de scénario Hola
Il nous faut un lien, obligé Diah
J'adore sincèrement le début de ta fiche, ta plume est juste sublime Bave Bave Bave Je veux la suite Awesome

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Arizona J. O'Malley

❖ Date de naissance : 14/11/1991
❖ Barge depuis : 07/09/2015
❖ Messages : 815
❖ Avatar : Jennifer Lawrence
❖ Crédits : Avat : Elegiah || Sign & Profil (Gifs & CSS) : Elegiah
❖ Multicomptes : Samuel A. Díaz
❖ image :
❖ Âge personnage : 26 Ans
❖ Profession : Bras droit des Érudits || Technicienne Informatique
❖ Faction : Erudite (divergente)
❖ Philosophie : Find what you love and let it kill you
❖ Playlist : Cosmic Love - FLORENCE AND THE MACHINE || Meet Me On the Equinox - DEATH CAB FOR CUTIE || A Shadow Fall on Me - GARY NUMAN || The Preacher - JAMIE N'COMMONS || Smokestacks - LAYLA || Animal - XOV || Too Dry To Cry - WILLIS EARL BEAL || Won't Win - FRACTURES



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Lun 14 Sep - 16:20

Han merci *-* vous êtes trop gentilles ! Vous êtes tous super adorable, c'est dingue. Vraiment merci de cet accueil ! Priceless J'espère que la suite vous plaira du coup ^^

Nova: sans soucis yé t'attends dans ma boîte à mp pour faire le point et voir ce que tu as mijoté Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Salem L. O'Malley

❖ Date de naissance : 09/04/1990
❖ Barge depuis : 06/04/2015
❖ Messages : 8248
❖ Avatar : Charlie Hunnam.
❖ Crédits : morrigan (avatar), tumblr (gifs) & disturbed (css).
❖ Multicomptes : Charlize E. Flores, Judas F. Valentyne, Ramsey A. Dallas & Ruben C. Dashawn.
❖ image :
❖ Âge personnage : Trente-et-un ans.
❖ Profession : Bonne question.
❖ Faction : Rebooté Fraternel après le projet Equilibrium (Audacieux qui s'ignore, né Érudit.)
❖ Forces & Faiblesses : Infecté par un mystérieux virus & mémoire défaillante.
❖ Philosophie : So fucked-up.
❖ Playlist : THE WRIGHT BROTHERS - blood on my name. JAYMES YOUNG - i'll be good. BARNS COURTNEY - glitter and gold. IMAGINE DRAGONS - not today. LO-FANG - #88.



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Mar 15 Sep - 1:52

OH BOURDEL DE MERDOUILLE !!! TU SAIS DÉJÀ CE QUE JE PENSE DE TA PLUME ET TU SAIS AUSSI COMBIEN EST-CE QUE ARI' EST FAIT POUR TOUA ET UNIQUEMENT TOI ! JE SUIS TELLEMENT SOUS LE CHARME !! TU NE SERAIS PAS MA FRANGINE, QUE JE TE SAUTERAIS DESSUS ! String String

TU ES PARFAITE !!! TU ES MA FRANGINE !! GOSH QUE J'AI ADORÉ TA FICHE !

test succeeded



Majorité de D pour


Érudit. Cervelle ambulante, vous aimez apprendre de nouvelles choses et vous essayez de comprendre tout ce qui vous tombe sous la main. Logique, vos décisions ne se reposeront jamais sur l’instinct et ou le cœur. Pour vous, le monde serait un meilleur endroit si tout le monde était instruit et enclin à vouloir apprendre. Aux yeux des autres, vous êtes d’un tempérament condescendant, mais également envieusement perspicace et brillant.

Maintenant que tu es validé, très cher membre de la communauté, nous t’invitons à venir consulter le répertoire des BOTTINS pour t’enregistré dans nos petits papiers. Dans un autre ordre d’idée, pour faciliter ton intégration, nous te conseillons de t’ouvrir une fichette de LIENS et de SUJETS. Pas de gêne à avoir avec nous, hésites pas à prendre les devants pour venir proposer tes IDÉES & DEMANDES si tu en as. Si tu as envie de te détendre et de partager un petit brin de ton joli toi-même, c’est ICI, et ENCORE ICI que les feux des projecteurs sont dressés. Parlant d’IRL, si tu veux en savoir plus sur le STAFF, c’est ICI que les masques retombent. Finalement, si tu veux être au courant de l'acutalité du forum, c'est que tu dois te rendre.

Une dernière petite chose : nous te souhaitons un agréable séjour parmi nous Heart on a plate

_________________

A room without a view
- It's all I ever needed, my love for life is gone -

moodboard... MADE BY MON BÉBÉ SOEUR ET MERCI BEAUCOUP Sasa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Arizona J. O'Malley

❖ Date de naissance : 14/11/1991
❖ Barge depuis : 07/09/2015
❖ Messages : 815
❖ Avatar : Jennifer Lawrence
❖ Crédits : Avat : Elegiah || Sign & Profil (Gifs & CSS) : Elegiah
❖ Multicomptes : Samuel A. Díaz
❖ image :
❖ Âge personnage : 26 Ans
❖ Profession : Bras droit des Érudits || Technicienne Informatique
❖ Faction : Erudite (divergente)
❖ Philosophie : Find what you love and let it kill you
❖ Playlist : Cosmic Love - FLORENCE AND THE MACHINE || Meet Me On the Equinox - DEATH CAB FOR CUTIE || A Shadow Fall on Me - GARY NUMAN || The Preacher - JAMIE N'COMMONS || Smokestacks - LAYLA || Animal - XOV || Too Dry To Cry - WILLIS EARL BEAL || Won't Win - FRACTURES



MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring Mar 15 Sep - 9:10

Yé soui validéééé owi owi owi Crazy Love

Merci merci, je suis super contente que ça t'ait plu et que tout roule au niveau d'Ari'! Priceless

*Saute dans les bras de son frère barbu*

Je le fais pour toi mon chou huhuhu ~ Diah Pis, on va tout faire péter, on peut bien fêter ça Priceless

Silena : Avec plaisir ma charmante érudite! J'ai déjà pu voir à quel point tu es fourbe et diabolique, toi et moi on va dépoter in rp Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


one choice can transform you
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring

Revenir en haut Aller en bas
 

Arizona J. O'Malley - Let Freedom Ring

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Shining Force Cross (Ring Edge)
» Arizona Green Tea
» Final Fantasy CC : Ring of Fates
» PS2 : Ring of Red
» La jaquette de Monster Hunter Freedom Unite dévoilée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: damned if you do :: › Présentation :: Fiches validées-