Un p'tit vote



Il est dit, selon la théorie du Chaos, que quelque chose aussi petit que le battement de l'aile d'un papillon peut finalement causer un typhon à mi-chemin autour du monde.


 

Partagez | 
 

 Hazel ¤ Devils don't fly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

one choice can transform you
Hazel Stevenson

❖ Date de naissance : 12/07/1989
❖ Barge depuis : 08/07/2015
❖ Messages : 356
❖ Avatar : Emilie de Ravin
❖ Crédits : Lolita & Wise
❖ Multicomptes : Calypso Reed & Scarlett Trueblood & Alice M. Lavaud
❖ image :
❖ Âge personnage : Vingt-huit ans
❖ Profession : Serveuse nocturne dans un night club de la Dead End. Le Wrigley se retrouve sans chef, sans toi, l'infimière dévouée.
❖ Faction : Lie de l'humanité, premier choix de ton existence : plutôt qu'une vie de surveillance, tu as choisi les Sans-Factions. Née Altruiste, déchue de ton statut de Dirigeante.
❖ Forces & Faiblesses : Tu es la force du choix & la faiblesse de leur avoir fait défaut.
❖ Philosophie : Quem patronum rogaturus, cum vix justus sit securus ? Dies iræ
❖ Playlist : Devils dont fly (Natalia Kills) ¤ Knockin' on heaven's door (Raign) ¤ Eyes on fire (Blue Fondation)



MessageSujet: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 13:15

HAZEL KAELYN STEVENSON
MY SPIRIT GETS SO DOWNHEARTED SOMETIMES

Un certain 18 mars 2098, je suis arrivé ici-bas, dans ce bled pourri que l’on reconnait comme étant les contrées des Altruistes. Que cela soit calculé en printemps, en bougies, en années, je peux vous certifier que j’ai Vingt-sept balais. Puisqu’on ne choisit pas sa famille, je viens d’une classe sociale Pauvre. Issu et déchu de cette trempe, c’est ce qui m’a doucement ouvert les yeux sur le futur qui m’attendait sournoisement et qui m’a tranquillement aspiré à devenir Infirmière, puis infirmière en chef au Wrigley Hospital que vous connaissez aujourd’hui. Tristement (ou heureusement) pour vous, je suis Célibataire et dans la même veine Hétérosexuelle. Pardon, vous dites ? Me décrire en quelques mots ? Bon, d'accord : Elle a été nommée à la tête des Altruistes cinq auparavant, grâce à son dévouement en tant que soignante mais aussi au sein de la communauté. En apparence, Hazel représente la perfection du système de factions, l'Altruiste dans toute sa splendeur.. De ce fait, il faut dire que je suis assez Asservie avec notre si belle société qui se retrouve morcelée en cinq factions et qui par conséquent lui paraît comme le meilleur système, idéal pour le plus grand bien de tous. Outre tout ça, d’un aspect purement superficiel, trop souvent, vous avez cette fâcheuse manie de me confondre avec EMILIE DE RAVIN. Mais ne faut-il jamais se fier à la couverture d'un livre ?


Ah Hazel ! Douce et gentille petite Hazel ! C'est ainsi qu'on la voit, c'est ainsi qu'elle aime être vue et au fond, c'est ce qu'elle est. Elle est née et vit Altruiste, donnant toute son ampleur à ce mot, à cette faction qu'elle représente et dirige avec honneur. Elle est pour et par les autres, pour ce prochain qu'elle aime et qu'elle aidera, toujours, à tout prix. Pourquoi remettre le système en question ? Quel intérêt pour quelqu'un comme elle qui s'y fond si aisément ? Ou plutôt, qui s'y englue, serait le mot juste. Sauf qu'elle n'en a pas conscience, elle ne le voit pas. Non pas qu'elle n'ait aucune personnalité ou la moindre opinion propre, elle a juste été bien éduquée. Parfaitement conditionnée. Quelles que puissent être ses pensées dans le cas où quelque chose la contrarierait, pour peu que les prémisses d'une remise en question pointerait le bout de son nez, son mantra l'important est l'autre le supplante toujours. Pour Hazel, il a toujours mieux valu un sourire qu'un froncement de sourcils, plutôt une main tendue qu'un poing serré. Même si on en a pas vraiment envie sur l'instant, même si ce n'est qu'une façade, une belle image. Question de bon-sens, question de bien faire. Ces deux derniers mots l'obsèdent, balayent tout sur leur passage, de ses émotions jusqu'à ses désirs enfouis. L'échec dans ce domaine la rend malade, mélange de culpabilité et de frustration amères, venimeuses, froissant ses traits de poupée immuable. Car elle s'imagine que rien d'autre n'est plus essentiel dans son monde que le bon, le bien, le lisse, le tempéré ... La délicatesse. Alors quelle est donc cette ombre qui la suit du réveil au coucher ? Quel est donc ce grondement sourd dans ses entrailles ? Il semblerait que quelque chose, en elle, veuille sortir. Comme pour s'extirper de ce quotidien d'abnégation éternelle. Comme pour dire qu'il est temps, maintenant, qu'elle existe. Quitte à la détruire ? Ceci expliquerait bien des choses, telle que l'attirance irrépressible qu'elle éprouve pour tout ce qui n'est pas bon pour elle, cette envie viscérale envers tout ce qui n'est pas bien et qu'elle réfrène avec de plus en plus de mal à mesure que le temps passe, si bien qu'elle se noie dans ce travail qu'elle aime tant. Finalement, on en revient toujours aux mêmes mots, toujours aux mêmes notions manichéennes. Le bon, le bien. Et cela lui convient. Ici est sa place, dans cette ville qui se délite, s'embourbe et où les rumeurs mécontentes enflent, menacent. Que ferait-elle sinon ? Que serait-elle ? L'idée même du changement la remplit d'effroi. Elle est persuadée de ne pas être taillée pour ça. De n'être rien d'autre que ce qu'on attend d'elle, que ce qu'elle présente, silhouette rassurante et angélique aux yeux d'un public confiant. Alors, l'innocente, la bien intentionnée Hazel continue sur cette voie qu'elle s'est tracée, persuadée que tout est pour le mieux, pour le plus grand bien de tous.
Tic tac ... La machine serait-elle en train de s'enrayer ?
.  

AS I WALK ON THROUGH THIS WICKED WORLD


Janvier 2108

Les mains sûres de la femme se posèrent sur les frêles épaules de l'enfant. " Tu es prête, Hazel ? " La petite fille hocha vigoureusement la tête, frémissante d'une excitation mal contenue. " Faisons vite, alors. " Les intonations soudain rudes, tranchant avec la prime douceur, crissèrent aux oreilles de la blondinette mais elle se garda bien du moindre commentaire. Davantage de la plus petite grimace. Il était important qu'elle soit à son plus bel avantage lorsque l'instant arriverait. Et il vint à peine quelques secondes plus tard : Beth saisit les bords du miroir afin de le retourner. Hazel retint son souffle avant d'écarquiller les yeux alors que son reflet lui apparaissait. Cela faisait près d'un an qu'elle ne s'était pas vue, qu'elle n'avait pas rencontré son image en-dehors de l'écho de flaques d'eau ou d'une paire de vitre sales. Tandis que Beth s'affairait dans son dos, égalisant ses mèches l'une après l'autre, l'enfant en profita pour détailler ses propres traits et les mémoriser avidement. Lorsqu'elle surprit le regard de sa mère posé sur elle, elle osa l'impensable. La question qu'un Altruiste ne pouvait, ne devait jamais poser, pas plus à soi-même qu'à quiconque. " Maman, suis-je belle ? " Elle savait qu'elle n'aurait pas dû. A peine les mots eurent-ils franchis ses lèvres qu'elle les regretta aussitôt. Ils n'étaient pas dignes d'elle. Si indignes des tympans de Beth. Tellement loin de ce qu'étaient les Stevenson. De ce que Hazel devait être. Elle vit les doigts de sa mère se crisper sur les ciseaux, puis elle les posa tranquillement sur le petit bureau en bois. L'instant d'après, elle s'emparait à nouveau des épaules de sa fille, la fixant à travers leurs deux reflets. " La vanité est une mauvaise chose, Hazel. Elle entraîne l'orgueil, l'égoïsme et tant d'autres défauts. Ne penses-tu pas valoir mieux que ça ? " La voix était calme, tempérée. Beth ne criait jamais. S'énerver ? Allons donc ! Pourtant, il sembla à Hazel que ses lèvres étaient plus pincées qu'à l'accoutumée. Et ces notes tranchantes, oui, elle en était certaine, elle ne les avait pas imaginé. Car c'était ce que Beth, faisait, toujours. Elle avait l'art et la manière de trahir la perpétuelle déception qu'était la vie, de vous la faire partager et de vous culpabiliser. Hazel baissa le nez, les joues rougies par la honte. " C'est bien ce que je pensais. " ajouta la mère, visiblement satisfaite. D'une pression, elle obligea l'enfant à relever la tête. Leurs quatre prunelles s'arrimèrent aux courbes juvéniles de ce visage, à ces promesses de beauté qu'elles tiendraient mais qui ne devaient, en aucun cas, intéresser leur propriétaire. Beth esquissa l'ébauche d'un sourire indéchiffrable. " N'oublie jamais, Hazel : l'important est l'autre. Sans lui, tu n'es rien. Sans lui, tu n'as même aucune raison d'être. " Elle se pencha à son oreille pour ajouter : " N'oublie pas ce qui est bien. " Elle tendit la main, et d'un geste sec qui fit sursauter l'enfant, renversa la psyché traîtresse.

Décembre 2112

Elle n'était pas rentrée depuis deux jours, désormais. Personne ne savait où elle avait bien pu passer. Des recherches avaient été organisées par la communauté, certains ayant même osé pousser jusqu'aux quartiers des Sans-Faction. En vain. Beth Stevenson demeurait introuvable. Perdue ? Enlevée ? Assassinée ? Comment le savoir ? L'avant-veille, elle avait quitté leur maison pour se rendre à l'hôpital, comme chaque jour depuis plus de vingt ans. Sauf qu'elle n'était jamais arrivée là-bas. Et depuis que la porte d'entrée s'était renfermée derrière elle, personne ne l'avait vu.

Hazel était en proie à un désarroi quasi-insoutenable, la peur se mêlant à l'inquiétude. Elle faisait les cent pas dans leur minuscule salon, ne cessant de jeter un oeil par l'unique fenêtre, persuadée que sa mère allait surgir au bout de la rue d'un moment à l'autre. A quelques pas de là, dans la cuisine, Joshua, son père, discutait à voix basse avec le leader de leur faction et un autre Altruiste. L'espace exigu renvoyait à la blonde l'écho de incompréhension mais surtout, de leur impuissance. Les disparitions étaient des choses qui pouvaient se produire à Chicago. Accident. Meurtre. Les deux. Parfois, certains devenaient fous et se jetaient au coeur du Labyrinthe pour s'y faire broyer avant que ses techniciens ne puissent intervenir. On murmurait même qu'une poignée de citoyens, pour la plupart Sans-Faction, se nommaient entre eux "les passeurs". Soi-disant qu'ils connaissaient un chemin, peut-être plusieurs, permettant de faire sortir de la ville sans être vu. Hazel n'y croyait pas. Le système ne permettrait jamais une telle chose. Et de toute façon, dans trois ans à peine, même si la plupart l'ignorait encore, ce serait devenu complètement impossible.

Lorsque leur deux invités quittèrent la maison après les avoir salué et adressé leur plus grande compassion, la jeune fille alla retrouver son père. Il portait sa tenue de travail qu'il n'avait pas quitté depuis le drame. Son visage aux traits tirés était strié de poussière sèche. Sous la faible lumière de l'unique ampoule de la pièce, les ombres renvoyaient une pâleur cadavérique qui fit frémir Hazel. " Est-ce que je peux faire quelque chose ? " s'enquit-elle d'une voix mal assurée. " Veux-tu dîner ? " Elle se dirigeait déjà vers le réfrigérateur. Joshua l'arrêta d'une main sale posée sur son bras immaculé. Leurs regards se croisèrent. Pendant un instant, le temps sembla se suspendre. Hazel retint son souffle alors que son coeur s'emballait. Ne le dis pas pensa-t-elle. Parce qu'elle savait, au fond. Ils le savaient tous les deux. Beth avait une face cachée, celle qu'elle gardait du monde, même de ses proches. Mais comment l'ignorer alors qu'ils avaient vécu à ses côtés chaque jour ? Alors que, chaque jour un peu plus, ses sourires se faisaient grimace ? Que ses yeux se délavaient, de désintéressaient de son prochain ? Elizabeth Stevenson n'avait pas disparu. Elle était partie. " Des oeufs. Je mangerais bien des oeufs. " lâcha finalement Joshua, son torse se dégonflant sous son manque de courage. Oui, ils savaient. A quoi bon le dire ? Que ressortirait-il de bon de cette vérité ? Rien. Juste davantage de souffrance. Les joues de la blonde se creusèrent en un large sourire, aussi feint que rassurant. Le premier d'une longue liste. " Des oeufs, dans ce cas. "
Désormais, ce serait elle le pilier de ce foyer.

Mars 2116

Le réfectoire fourmillait de jeunes gens discutant à voix basse ou égale. Les bourdonnements de leurs conversations tranquilles était comme un choeur de chanson doucereux. Qu'Hazel n'entendait pas. Depuis quelques secondes, elle fixait la paume de sa main qu'elle ouvrait et refermait machinalement, au rythme de ces notes qui lui échappaient. L'entaille cicatrisait déjà. Bientôt, il ne resterait plus qu'une fine rainure pour lui rappeler sa décision. Celle qui n'avait surpris personne, même pas elle. Tandis que les gouttes vermeilles s'écoulaient sur les galets gris, elle n'avait pas ressenti le moindre regret ou la plus petite once d'indécision.

Le test d'aptitude avait été formel : elle était une Altruiste.
Et elle en resterait une jusqu'à ce que la mort les sépare.

Elle avait passé les épreuves d'initiation sans encombres, toujours en faisant montre d'une aisance presque fascinante pour le public. Si seulement celui-ci avait su comme la sueur glacée s'était frayée un chemin le long de son dos, à quel point sa bouche s'était faite sèche et combien son éternel sourire dissimulait en réalité les tremblements de ses lèvres. Ou non, plutôt, heureusement qu'il n'en savait rien. Une telle faiblesse n'était pas bonne, ni bien, ni rien de ce que sa mère, ou qu'elle fut, lui avait appris.

Dans quelques heures, elle débuterait sa formation d'infirmière au Wrigley Hospital. Et ça, c'était bien. Elle l'ignorait encore, mais à l'image des épreuves, elle se révèlerait aussi compétente que dévoué à l'autre. Comme on le lui avait enseigné. Rien ne changerait. Du moins, pas à ce niveau-là. Depuis la disparition de Beth, Hazel s'était employée à vivre selon les préceptes des Altruistes sans jamais sembler ni faillir, ni les remettre en question. Semblait-il même que l'abandon dont Joshua et elle avaient été victimes n'avaient fait que renforcer sa détermination à être ce que l'on attendait d'elle. Et pour quelqu'un comme elle qui, depuis sa prime enfance, rêvait de réparer toutes les blessures de tout un chacun, sans distinction, quel autre métier aurait-il pu lui convenir que celui qu'elle allait préparer ? Quelle autre faction aurait pu comprendre cet abandon qu'elle comptait y mettre ? Pure rhétorique.

Le bruit d'un plateau qu'on posait devant elle l'extirpa de ses pensées. Elle releva une mine gaie vers la jeune femme qui s'installait en face d'elle. Jane, son amie d'enfance, lui renvoya un sourire éclatant avant de lui tendre un bout de papier plié en quatre. " De la part de ton père. " Joshua étant à la mine, il ne pourrait donc pas lui rendre visite, contrairement aux autres familles. Néanmoins, il avait pris le temps de lui rédiger un petit mot. Tu es ma plus grande joie en ce monde. avait-il écrit succinctement. " Tout va bien ? " s'enquit Jane. Son amie se fendit de l'un de ses plus beaux sourires. " Pour le mieux, dans le meilleur des mondes ! "
Alors pourquoi avait-elle soudain envie de pleurer ?

Octobre 2123

Son regard fixe le mur nu, gris et morne. Un regard éteint, rendu vitreux par l'alcool maison acheté dans une sombre ruelle. Le néon de la salle de bain clignote effrontément tandis que la peau tressaute, se lisse et se froisse sous le frottement du gant humide et savonneux. Joshua, les épaules affaissées sur son fauteuil roulant, semble totalement indifférent à ce qui l'entoure. A Hazel en premier, même si c'est bien elle qui tourne autour de lui, le débarrassant de la crasse de la journée, à défaut de pouvoir faire quoi que ce soit contre son handicap.

Pourtant, tous deux se souviennent de cette journée comme si c'était hier. Deux ans auparavant, l'horreur et l'impensable. Le plafond de la mine qui s'effondre, Joshua qui se retrouve les jambes coincées sous la masse, le visage ruisselant de sang. La douleur avant de sombrer, longtemps, dans un coma dont il ressortira paraplégique. Et changé à jamais.
Hazel n'a rien oublié du hurlement qui lui a échappé lorsqu'elle l'a reconnu sur la civière des urgences, encore moins de la terreur qui s'était emparée d'elle. Tandis que les médecins s'affairaient et qu'on l'empêchait d'intervenir, par crainte que ses émotions furieuses n'emportent son père pour de bon, elle crut le perdre à jamais.

Peut-être aurait-il mieux valu. Privé de ses jambes, de son travail et de son indépendance, Joshua ne parvint jamais à se convaincre qu'à tout le moins, il lui restait la vie et une fille qui l'aimait plus que tout au monde. La chute vers les méandres de l'amertume, de la rancoeur et du désespoir fut lente. Au début, assisté corps et âme par Hazel, il essaya de rester l'homme brave et doux qu'il avait été. Puis, il arrêta d'essayer, à bout de nerfs et d'envie. Il s'enferma dans une bulle de souffrance dont il excluait tout le monde, à l'exception d'Hazel. Il semblait aimer l'y attirer, l'y entraîner. La faction avant les liens du sang disait-on. Mais que se passait-il quand la chair de votre chair devenait l'allégorie même de tout ce qui vous avait abandonné ? Vous le lui faisiez payer. Inconsciemment, la précipiter dans l'abysse avec lui lui permettait de conserver un semblant d'humanité.

Soudain, Joshua sembla s'animer. Il tourna son visage inexpressif, dénué de tout sentiment, vers sa fille unique. Le seul être qui lui resta. " Est-ce que tu aimes ça, Hazel ? " Elle-même perdue dans ses pensées, elle lui adressa un regard surpris et interrogateur. " Quoi donc ? " Son travail ? Son statut de leader ? La vie qu'elle s'était construite, malgré les aléas de la mauvaise fortune ? Se pourrait-il qu'enfin, après tant d'errance, ils puissent retrouver leurs échanges d'antan ? Une flamme d'espoir traîtresse réchauffa le coeur de la blonde. Tout n'était peut-être pas perdu. " Nettoyer ma merde. " Hazel se figea, suspendant son geste et son sourire tandis qu'il lui sembla qu'un bruit de verre brisé résonnait au fin fond de ses entrailles. La nausée pointa à ses lèvres obstinément étirées. " Papa ... " répliqua-t-elle d'un ton doux, compatissant, tentant de tourner l'affaire en dérision. Sauf que des doigts enserrèrent son poignet. L'étreinte n'avait rien à voir avec celle qu'il lui avait dédié ce soir de 2112. Ni douceur ni tentative de protection. Juste une raideur froide, une envie de faire mal qu'elle ressentit jusque dans la racine dans les racines de ses cheveux. Elle tenta de se dégager mais il raffermit sa prise. Elle cessa la lutte aussi vite qu'elle l'avait débuté. " Répond-moi ! " cria-t-il presque. Elle déglutit avec peine avant d'afficher une mine résolue. " Non, papa. Mais je le fais pour toi, pour ton bien. Parce que c'est ce qu'il y a de plus important à mes yeux. " Un silence s'installa avant que Joshua ne se penche vers elle, sa main libre venant caresser la joue de la jeune femme. Il lui renvoya le regard le plus tendre qu'elle lui ait vu depuis son accident. " Ma chère, ma douce, ma tendre petite fille. Je comprends ce que ressentent ces gens qui te regardent, qui t'écoutent, les mêmes qui t'ont élu à leur tête. Tu ferais n'importe quoi pour eux. Pour nous tous. Tu es si ... " Les larmes perlèrent au coin des yeux d'Hazel. La flamme menaça de se ranimer face à cet élan de gentillesse ... Que Joshua s'empressa d'étouffer. " ... Si bête. " Il ricana avant de la relâcher. L'instant d'après, il retombait dans son mutisme, laissant la blonde à son hébétude et à son innommable blessure. Ce n'était pas la première fois qu'il se laissait aller à ce comportement pernicieux. Et ce ne serait certainement pas la dernière.
Hazel replaça le gant sur sa main et reprit son office.

Février 2125

" Hazel ... " Pas de réponse. " Hazel, écoute-moi. " Toujours rien. Le garçon était assis sur le lit, le drap seul jeté sur ses jambes afin de cacher sa nudité. Il affichait des sourcils froncés dans la pénombre alors qu'il observait la silhouette qui lui tournait le dos, plantée devant la fenêtre ouverte. Le froid balayait le peignoir qu'elle avait enfilé à peine leurs corps s'étaient-ils déliés. " Reviens te coucher, tu vas attraper la mort. " Enfin, elle consentit à tourner la tête vers lui, lui présentant son profil. " Il faut que tu t'en ailles, je travaille tôt demain. " Un soupir lui répondit. " Pour changer, non ? Tu comptes continuer comme ça longtemps ? Boulot, dodo. Un peu de moi entre les deux. Les autres tout le temps. " Elle pivota complètement, son éternel sourire plaqué sur les lèvres. " Je suis désolée. Tu sais que j'ai toujours plaisir à te voir et ... " Il l'interrompit d'un geste impatient avant de se lever et de récupérer ses affaires. " Arrête. Arrête ça. Tu trompes peut-être ton monde avec tes jolis sourires, tes douces paroles et tes délicates attentions, mais pas moi. " Hazel aurait dû être surprise par une telle attitude. En général, les gens l'aimaient. D'ordinaire, ils croyaient à sa bienveillance comme à quelque chose de naturel et d'acquis. Pas lui. Pas depuis le temps. Ils étaient amis. De vrais amis, avec plus d'affinités qu'ils ne devraient, mais des amis tout de même. Il l'aimait lui aussi, d'une certaine manière. Mais pas pour l'image qu'elle renvoyait. Pour ce qu'il devinait, pour tout ce qu'elle ne disait pas. Il le lui avait dit. Parce qu'il était Sincère, parce que c'était elle, parce que c'était lui, il lui disait toujours tout. Sauf qu'Hazel, cette chère Hazel, n'aimait pas la vérité. Elle redressa les épaules, dissimulant son heurt sous un air soucieux et compréhensif. " Ce n'est pas toi ... " Il échappa un rire étouffé par le tissu de son tee-shirt qu'il était en train d'enfiler. Son torse à nouveau vêtu, il lui renvoya un sourire moqueur. " Bien sûr que si. Et c'est tout le reste aussi. C'est tout ce que tu ne veux pas voir, tout ce que tu veux oublier, tous ces gens et toutes ces blessures dans lesquelles tu te noies en espérant que ça réparera tout ce qui est brisé chez toi et dehors. Et c'est toi, Hazel. C'est aussi toi le problème. " L'intéressée se détourna avant de lâcher : " Tu devrais vraiment partir. " Encore un rire dans son dos. " Je sais. Je suppose que je ne suis pas bon pour toi. " L'ironie ne lui échappa pas. Pas davantage que le vide immense qu'il laissa après son départ. Irrévocable. Ils ne se reverraient pas.

La "dispute" avait couvé. Peut-être depuis des années. Il l'avait regardé s'abîmer dans le travail, chaque jour un peu plus depuis l'accident de son père, depuis l'opération de cet enfant qu'elle avait raté et laquelle, hasard malheureux, était tombée à quelques semaines d'intervalles. Il la surprenait chaque jour davantage à ployer sous le poids de cette société en laquelle elle croyait mais qui en demandait toujours plus, encore davantage. Il voyait cette part sombre, indéfinissable, celle qui attirait la jeune femme vers les quartiers reculés, vers les blessures les plus graves, vers les patients les plus violents, la grignotait petit à petit, tenter de se frayer un chemin jusqu'à la lumière. Hazel était un bon leader. Une excellente infirmière. Elle avait vraiment ce souci du bien-être de l'autre. Elle ne mentait pas aux autres.

Pour l'instant, elle se contentait de se mentir à elle-même.
Elle souhaitait simplement que tout aille pour le mieux, dans le meilleur des mondes. Que tout reste à la place qu'on lui avait assigné.
Sinon, les prophéties de Beth risqueraient de se réaliser.
Sinon, définitivement, elle ne serait plus rien.

test d'aptitude

Dans les yeux de votre famille et vos amis, vous brillez comme étant quelqu’un de ?

A) Enclin à tout sacrifier pour aider son prochain.
B) Naturellement apprécié et aimé de tous.
C) Digne de confiance et d’une inébranlable loyauté.
D) Protecteur, irrépressible, peu importe la situation.
E) Sage, qui a toujours le bon mot à tout.

Quand une impasse vous fracasse le nez, votre réaction est ?

A) D’agir et faire ce qui est le mieux pour le plus de monde possible.
B) Être l’auteur d’une œuvre qui met en lumière mes sentiments.
C) Improviser une salle de conseil et discuter du problème avec mes proches.
D) Foncer dans le tas. Tête bien haute. C’est la seule solution !
E) Faire une liste de pour et de contre pour voir les meilleures options.

La profession parfaite, pour vous, c’est quoi ?

A) Tant que c’est Humanitaire, pour moi, c’est le comble de la perfection.
B) Tant que c’est sur l’entretient du Terroir, pour moi, c’est le comble de la perfection.
C) Tant que c’est pour l’évolution de la Science, pour moi, c’est le comble de la perfection.
D) Tant que c’est pour assurer la Sécurité, pour moi, c’est le comble de la perfection.
E) Tant que c’est Politique, pour moi, c’est le comble de la perfection.

Votre priorité capitale et fondamentale en ce moment ?

A) Servir et aider mon prochain.
B) Trouver le bonheur et la joie en mon for intérieur.
C) Atteindre et surpasser l’apogée de mon Savoir.
D) Forger mon caractère déjà bien trempé.
E) Chercher et trouver la vérité en absolument tout.  

FACTION SOUHAITÉE : Altruiste



SEE YOU ON THE OTHER SIDE

Pseudo : Lady Furiosa Où as-tu donc connu le forum ? Via un partenariat  Meme Serait-il indiscret d'en savoir un peu plus sur toi ? Camille, le quart de siècle - très bientôt - dépassé et adepte du RPG depuis 12 ans, c'est-à-dire à l'époque où les forums en étaient encore à leurs prémisses et où le summum du role play se jouait sur chat IRC -vieille-  Mr red Dans la vraie vie, je suis travailleur social (je vous épargne le nom exact de mon diplôme) en recherche d'emploi et sinon, comme vous l'aurez certainement deviné, je suis une passionnée d'écriture, mais aussi de lecture. D'ailleurs, j'ai lu les deux trilogies de Divergent et de Maze Runner, donc j'espère ne pas trop débarquer en touriste  What  Le forum, tu en penses quoi ? Très joli, super complet et l'air prometteur, j'ai flashé dès l'ouverture de la PA et là, j'ai su que j'étais foutue  Gniah Hazel ne fait normalement pas partie du genre de personnage qui m'attire (je suis plutôt Audacieux, m'voyez) mais là, je sais pas, j'ai eu un coup de coeur ! Il faut dire que vos scénarios sont particulièrement intéressants !  Priceless  As-tu des demandes spéciales ? Nope, néanmoins, si certains membres rêvent (rien que ça) d'un lien pré-fiche, n'hésitez pas à venir vous incruster ci-dessous ou par mp  Coeur  Le règlement du fofo, tu l'as consulté ? Oui ?! Alors révèle nous donc son code top-secret ! validé par Novalee.


_________________


Even angels could fall in deepest evils things.


2 fab 4 u:
 


Dernière édition par Hazel Stevenson le Dim 19 Juil - 19:20, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Clara D. Reagan

❖ Date de naissance : 04/05/1993
❖ Barge depuis : 10/06/2015
❖ Messages : 3311
❖ Avatar : Melanie Scrofano
❖ Crédits : .
❖ image :
❖ Âge personnage : 27 ans (02/02)
❖ Profession : Patrouilleuse sur Old Town
❖ Faction : Audacieuse
❖ Forces & Faiblesses : Faiblesse > Son passé. Force > Son caractère
❖ Philosophie : If you don't laugh, you'll go crazy and i've been crazy. Didn't care for it.
❖ Playlist : Ashes Remain - Unbroken | Skillet - Feel Invincible



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 13:26

Wouah ! Ton avatar *o* magnifique I love you
Bref je suis fan du scénario choisi ! Bon choix. Awesome
Bienvenue sur OMAM. Sasa Bon courage dans la rédaction de ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Novalee R. Slater

❖ Date de naissance : 06/06/1990
❖ Barge depuis : 03/06/2014
❖ Messages : 4883
❖ Avatar : emma watson
❖ Crédits : shiya (avatar) & disturbed + meg myers (sign) & blackrose (css)
❖ Multicomptes : Hendrix O. Skenandore
❖ image :
❖ Âge personnage : vingt-cinq ans
❖ Profession : secrétaire juridique au business insider.
❖ Faction : sincère, née érudite (divergente)
❖ Forces & Faiblesses : ceux que j'aime représentent ma force, mais aussi ma plus grande faiblesse.
❖ Playlist : THE NEIGHBOURHOOD - wires. NICO VEGA - beast. DAUGHTER - youth. BANKS - brain.



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 14:16

UNE HAZEEEEEEEEEEELLLLLLLLL!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Diaaahhh Diaaahhh

Bienvenue parmi nous Priceless
Je suis fan de ce scénario, donc je ne peux qu'approuver ton choix Awesome En plus, ton vava est tout simplement sublime gosh Bavee
Je suis impatiente de découvrir ta plume! D'ailleurs, bonne chance pour la rédaction Rock on Si tu as la moindre question, le staff est toujours là pour te donner un petit coup de pouce, faut pas hésitez à demander Wink J'espère que tu te plairas sur le fofo Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Silena M. Eastwood

❖ Date de naissance : 28/12/1998
❖ Barge depuis : 10/06/2015
❖ Messages : 3357
❖ Avatar : nina dobrev.
❖ Crédits : lolitaes (avatar) + tumblr (gifs) + disturbed (css)
❖ Multicomptes : ezra s. ravenscar + maven k. morgenstern.
❖ image :
❖ Âge personnage : 24 yo.
❖ Profession : membre du conseil
❖ Faction : erudite.
❖ Forces & Faiblesses : ces ficelles qui manipulent vos âmes dans l'ombre, diablesse manipulatrice au coeur fébrile.
❖ Philosophie : on ne fait pas d'omelette sans casser quelques oeufs.
❖ Playlist : SET IT OFF, wolf in sheep's clothing + FLORENCE & THE MACHINE, seven devils + SIA, elastic heart + HALSEY, hurricane + BEYONCE ft THE WEEKND, 6 inch + ZELLA DAY, hypnotic + ARIANA GRANDE, dangerous woman + PANIC! AT THE DISCO, miss jackson + DUA LIPA, hotter than hell + JOJO, high heels.



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 14:38

BIENVENUE CHEZ LES FOUS AVEC CE SCÉNA' QUI DÉCHIRE ! Awesome Awesome Awesome
Je plussoie les autres, ton vava est tout simplement sublime Diah
Bonne chance pour ta fichette, jeune padawan, j'ai hâte de te lire Coeur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Salem L. O'Malley

❖ Date de naissance : 09/04/1990
❖ Barge depuis : 06/04/2015
❖ Messages : 8234
❖ Avatar : Charlie Hunnam.
❖ Crédits : babine (avatar), tumblr (gif profil) & disturbed (gif + img + css).
❖ Multicomptes : Charlize E. Flores, Judas F. Valentyne, Ramsey A. Dallas & Ruben C. Dashawn.
❖ image :
❖ Âge personnage : Trente-et-un ans.
❖ Profession : Bonne question.
❖ Faction : Rebooté Fraternel après le projet Equilibrium (Audacieux qui s'ignore, né Érudit.)
❖ Forces & Faiblesses : Infecté par un mystérieux virus & mémoire défaillante.
❖ Philosophie : So fucked-up.
❖ Playlist : THE WRIGHT BROTHERS - blood on my name. JAYMES YOUNG - i'll be good. BARNS COURTNEY - glitter and gold. IMAGINE DRAGONS - not today. LO-FANG - #88.



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 15:05

BEWWAAAAA !!!!!!!!! J'AI MON INFIRMIÈRE PRIVÉE QUI DÉBARQUE ENFIN AVEC SES VALISES !!! C'QUE C'EST RASSURANT DE SAVOIR QUE JE PEUX ME CASSER LA GUEULE EN TOUTE SÉCURITÉ ! ( Laughing )

BIENVENUE PARMI NOUUUUUSSS !!!! J'suis trop heureuse de voir que tu as craqué pour le scénario. (Et hahahaha, cette bonne vieille époque de RP... j'suis aussi de cette génération Laughing ) J'ai tout hâte de te découvrir et de te lire. Bonne rédaction de fichette. Si tu as des questions, surtout, hésite pas à accoster qui tu veux Diah Ça va nous faire plaisir d'éclairer ta jolie lanterne ♥

Et je te dis à la belle revoyure dans les environs Sasa

_________________

A room without a view
- It's all I ever needed, my love for life is gone -

moodboard... MADE BY MON BÉBÉ SOEUR ET MERCI BEAUCOUP Sasa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Exekiel K. Hunter

❖ Date de naissance : 21/09/1992
❖ Barge depuis : 16/01/2013
❖ Messages : 4317
❖ Avatar : Gaspard Ulliel
❖ Crédits : Fuckedup Masterpiece (avatar + profil) ; tumblr (sign) & Disturbed (css)
❖ Multicomptes : Lee G. Flores
❖ image :
❖ Âge personnage : Trente ans
❖ Profession : Berger sans mouton + Drugdealer sans le savoir + coursier aux sérums
❖ Faction : Amity.
❖ Forces & Faiblesses : Sa loyauté qui s'envase dans ses élans de stupidité.
❖ Philosophie : Innocence before guilt.
❖ Playlist : JASON WALKER - echo. VANCE JOY - riptide. ANGUS AND JULIA STONE - old friend.



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 15:37

HAZEEEEEEEEEEEEEEEEEL!!! Lovee Lovee Lovee

Et bien, bienvenue dans le coin Camille, quart de siècle!! Priceless Rooh, j'ai tellement flashé sur ta présentation perso! RPGiste de 12 ans (qui a connu les belles époques de post: *lui souris*"! Laughing Laughing), travailleur social Priceless et grande lectrice! Awesome Awesome C'est définitif, je t'aime déjà toua! Sasa

Alors je te souhaite un gros et énorme bienvenuuuuuue parmi nous!! Welcome (Avec les ballons et tout et tout) et te souhaite une super rédaction de fichette!! J'ai vraiment hâte de lire se que tu nous réserve pour la belle Hazel! Priceless

PS: Ton avatar est Bavee Bavee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Hazel Stevenson

❖ Date de naissance : 12/07/1989
❖ Barge depuis : 08/07/2015
❖ Messages : 356
❖ Avatar : Emilie de Ravin
❖ Crédits : Lolita & Wise
❖ Multicomptes : Calypso Reed & Scarlett Trueblood & Alice M. Lavaud
❖ image :
❖ Âge personnage : Vingt-huit ans
❖ Profession : Serveuse nocturne dans un night club de la Dead End. Le Wrigley se retrouve sans chef, sans toi, l'infimière dévouée.
❖ Faction : Lie de l'humanité, premier choix de ton existence : plutôt qu'une vie de surveillance, tu as choisi les Sans-Factions. Née Altruiste, déchue de ton statut de Dirigeante.
❖ Forces & Faiblesses : Tu es la force du choix & la faiblesse de leur avoir fait défaut.
❖ Philosophie : Quem patronum rogaturus, cum vix justus sit securus ? Dies iræ
❖ Playlist : Devils dont fly (Natalia Kills) ¤ Knockin' on heaven's door (Raign) ¤ Eyes on fire (Blue Fondation)



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 17:52

Merci à tous pour votre accueil ! Priceless
J'ai cru comprendre que mon avatar faisait l'unanimité des posteurs, je suis ravie qu'il vous plaise autant qu'à moi Dance

Salem > En-dehors du scéna en lui-même, c'est le lien d'Hazel avec Salem qui m'a le plus intrigué (et donc, m'a définitivement décidé en fait Hola). J'espère que ton infirmière attitrée sera à la hauteur de tes attentes !
Contente de voir que je ne suis pas la seule vioque des RPG en tout cas héhé

Exekiel > Ooooh tant de compliments, c'est adorable Priceless Effectivement, j'ai connu les -sourit- (oui oui, sans pronom, c'est te dire). La belle époque quoi !

J'ai terminé la partie caractère et personnalité. J'espère avoir (commencé à) cerné le personnage, sinon n'hésitez pas à me dire Hello

_________________


Even angels could fall in deepest evils things.


2 fab 4 u:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Klaus D. Washington

❖ Date de naissance : 18/12/1991
❖ Barge depuis : 24/06/2015
❖ Messages : 4384
❖ Avatar : Brad Pitt
❖ Crédits : SCHIZOPHRENIC ( Avatar ) + KAT (Code signature) + TUMBLR ( Images&Gifs)
❖ Multicomptes : Méchant Dédé. Méchant.
❖ image : Listen up, maggots. You are not special. You are not a beautiful or unique snowflake. You re the same decaying organic matter as everything else.
❖ Âge personnage : 35 ans
❖ Profession : Un peu de tout. Râcle là où y peut. Vendeur de bric à brac, exécuteur de contrat, gigolo ... Proposez, vous verrez.
❖ Faction : Sans-faction pleinement assumé. Mais pas clochard.
❖ Forces & Faiblesses : J'peux boire sans vormir tout en m'tapant ta mère. Alors, heureux ?
❖ Philosophie : Do not fuck with us.



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 19:52

Oh tiens, une autre Camille.
Oh tiens, CE KIT DE MALADE.
OH TIENS CET AVATAR.
OH TIENS CE PERSONNAGE.
*Va baver plus loin pour être poli*

Bienvenue. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/

avatar

one choice can transform you
Invité




MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 21:43

Bienvenue à toi jolie Hazel ! Sasa
Trop bon choix de scénario... je suis dispo pour un lien si besoin Wink Vue que mon petit Gab avait pour habitude de voler dans l’hôpital pour sa mère Rolling Eyes

En tout cas, bon courage pour le reste de ta fiche et je plussoie mes camarades sur l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

one choice can transform you
Invité




MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Mer 8 Juil - 22:52

Bienvenuuuuue !!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

one choice can transform you
S. Brooklyn O'Malley

❖ Date de naissance : 03/05/1988
❖ Barge depuis : 08/06/2015
❖ Messages : 4804
❖ Avatar : Elizabeth Olsen
❖ Crédits : aandy (avatar) & tumblr. (profil) & Okinnel (signature) & DIA89/Aandy (gifs signature)
❖ Multicomptes : Lennox B. Hunter
❖ image :
❖ Âge personnage : 26 ans
❖ Profession : Entraineur à la Fosse, temporairement Responsable
❖ Faction : Dauntless
❖ Forces & Faiblesses : Son coeur
❖ Playlist : ASHES REMAIN on my own, THREE DAYS GRACE painkiller



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Jeu 9 Juil - 10:09

Bienvenue !!!

_________________

bring me out
Come and find me in the dark now Everyday by myself I'm breaking down I don't wanna fight alone anymore Bring me out From the prison of my own pride My God, I need a hope I can't deny In the end I'm realizing I was never meant to fight on my own
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Isaac A. Graham

❖ Date de naissance : 15/02/1995
❖ Barge depuis : 10/06/2015
❖ Messages : 741
❖ Avatar : Kit Harington
❖ Crédits : wiise (avatar) - pathos (signacode) - Ruelle • War of Love (citation signa) - hope (gifs)
❖ Multicomptes : /
❖ image :
❖ Âge personnage : 28 ans
❖ Profession : Abatteur de bovins & Dirigeant des Fraternels
❖ Faction : Fraternels (Divergent)
❖ Forces & Faiblesses : Son charme redonne vie à toute chose et calme les esprits tourmentés... le sien est sa faiblesse. Sans cesse à se questionner sur tout. Et cette peur du sang et de l'hostilité gratuite qui le ronge...
❖ Philosophie : Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse...
❖ Playlist : ADAM LAMBERT - there i said it | RED - best is yet to come | THE CINEMATIC ORCHESTRA - arrival of the birds



MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Jeu 9 Juil - 20:39

HAZEEEEL ! Lovee Lovee Je suis tellement faaaan de ce scénario que je ne peux qu'être raviiiie de le voir jouer ! Brille Hihi Fun
En plus tu m'as l'air d'être une petite perle ! Priceless Je suis déjà toute prête à te suivre oùùù tu veux avec cette plume légère et si hypnotique ! Bavee

Enfin les politesses, un énorme BIENVENUE SUR OMAM, et je te souhaite bonne continuation pour ta fiche ! Priceless Leche
J'ai trop hâte de lire la suite, j'adore la façon dont tu t'approprie Hazel (raaaa ce prénom je m'en remets pas Bavee

Et ce choix d'avatar.. et ces GIIIIIFS Bave Tu as des goûts parfaits Inlove
Il nous faudra obligatoirement un lien, entre dirigeants et factions amies Huu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Invité




MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly Jeu 9 Juil - 21:13

*bave devant l’infirmière de son coloc'* Voyons Salem on partage tout entre coloc'!!!! Hehe

Bienvenue ici jolie demoiselle Inlove
Revenir en haut Aller en bas


one choice can transform you
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hazel ¤ Devils don't fly

Revenir en haut Aller en bas
 

Hazel ¤ Devils don't fly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» The Devils
» [Présentation, HazeL]
» FB. ▽ Donde es el thiefshop... thriftshop? ▽ Alessio & Hazel
» [FRAG] "Chaos Style" par Devils & Master
» Petite question sur le devil diablos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: damned if you do :: › Présentation :: Fiches validées-