Un p'tit vote



Il est dit, selon la théorie du Chaos, que quelque chose aussi petit que le battement de l'aile d'un papillon peut finalement causer un typhon à mi-chemin autour du monde.


 

Partagez | 
 

 Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

one choice can transform you
Cordelia P. Fawley

❖ Date de naissance : 16/05/1991
❖ Barge depuis : 23/06/2017
❖ Messages : 35
❖ Avatar : margot robbie.
❖ Crédits : killer from a gang (avatar), tumblr (gifs).
❖ image :
❖ Âge personnage : elle compte vingt-neuf printemps.
❖ Profession : loin de la prestigieuse avocature qui traditionnellement, caractérise les membres de sa famille, elle a embrassé une carrière de psychologue à l'hôpital wrigley et dirige le département de recherches en sciences comportementales et para-psychologique des érudits.
❖ Faction : née parmi les sincères, elle a choisi les érudits. beaucoup par conviction, un peu pour échapper à ses démons.
❖ Forces & Faiblesses : une volonté de fer et une exceptionnelle capacité d'observation, qui cachent un cœur immense.
❖ Philosophie : ne jamais juger un livre sur sa couverture. on pourrait être surpris, et ce dans tous les sens du terme.
❖ Playlist : grace - you don't own me ft. g-eazy / ellie goulding - dead in the water / kehlani - gangsta



MessageSujet: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 13:52

CORDELIA (Prudence) FAWLEY
MY SPIRIT GETS SO DOWNHEARTED SOMETIMES

Un certain TREIZE DÉCEMBRE DEUX MILLE QUATRE-VINGT DIX-SEPT, je suis arrivée ici-bas, dans ce bled pourri que l’on reconnait comme étant les contrées des SINCÈRES, et que j'ai quitté pour celui des ÉRUDITS. Que cela soit calculé en printemps, en bougies, en années, je peux vous certifier que j’ai VINGT-NEUF balais. Puisqu’on ne choisit pas sa famille, je viens d’une classe sociale RICHE. Issue et déchue de cette trempe, c’est ce qui m’a doucement ouvert les yeux sur le futur qui m’attendait sournoisement et qui m’a tranquillement aspirée à devenir la PSYCHOLOGUE que vous connaissez aujourd’hui. Tristement (ou heureusement) pour vous, je suis CÉLIBATAIRE et dans la même veine HÉTÉROSEXUELLE.

Pardon, vous dites ? Me décrire en quelques mots ? Bon, d'accord : ON DIT DE MOI QUE JE SUIS UNE FEMME FATALE AU GRAND CŒUR, ET QUE MON PETIT ACCENT BRITISH QUI CARACTÉRISE TOUS LES MEMBRES DE MA FAMILLE EST ABSOLUMENT CHARMANT. POUR MA PART, JE DIRAI SURTOUT QUE JE SUIS UNE SELF-MADE WOMAN ET QUE MON INDÉPENDANCE - QU'ELLE SOIT VIS A VIS DE MES PARENTS OU D'UN HOMME - M'EST INFINIMENT PRÉCIEUSE.

De ce fait, il faut dire que je suis assez TOURMENTÉE avec notre si belle société qui se retrouve morcelée en cinq factions et qui par conséquent TENTE DE MAINTENIR UNE PAIX DÉSORMAIS BIEN TROP FRAGILISÉE. Outre tout ça, d’un aspect purement superficiel, trop souvent, vous avez cette fâcheuse manie de me confondre avec MARGOT ROBBIE. Mais ne faut-il jamais se fier à la couverture d'un livre ?



THE DOCTOR


Cordelia Fawley. Dr. Cordelia Fawley. Cordelia la Belle, Cordelia l'Indépendante. Lorsque ses talons aiguilles claquent sur le sol, qu'elle remonte ses grandes lunettes noires sur son nez et qu'elle esquisse un sourire à la fois séduisant et bienveillant, bien inutiles sont les tentatives de ne pas la suivre du regard. A l'aube de la trentaine, Cordelia fait partie de cette rare catégorie de femmes au physique avantageux qui n'en joue jamais ; pour elle, il ne s'agit que d'une enveloppe charnelle, agréable à porter et à regarder certes, mais qui ne représente rien de ce qu'elle est vraiment. Ce qui la caractérise le plus ? Son incroyable faculté d'observation, ce goût du détail et de la précision, le don de scanner en un clin d’œil la moindre parcelle d'un objet, d'un paysage ou d'une personne. Personne ne sait vraiment d'où lui vient ce don, mais chez les Sincères, on se gargarisait déjà de ce que cette faculté serait merveilleusement mise à profit de la faction. On peut dès lors imaginer sans peine l'énorme déception de ses pairs lorsqu'elle choisi les Erudits ! Encore aujourd'hui, on se souvient du tollé retentissant que ce choix a produit - la première Fawley à choisir une autre faction, et qui plus est les Erudits dont on sait à quel point Edward Fawley, son père, les exècre ! Pour la jeune fille d'alors, cependant, le choix coulait de source ; son test avait été sans appel, et la confortait dans son idée que la seule Vérité valable, c'est la Connaissance. Et puis elle n'en pouvait plus de la pression familiale. Elle n'a jamais supporté le fait d'être perpétuellement associer à ses prestigieux aïeux, avocats de père en fils et de mère en fille, symboles d'une justice et d'une franchise à toute épreuve. Si elle en garde quelques vestiges, pour elle, l'important était de se construire par ses propres choix et de s'illustrer par son propre mérite. Un désir qui l'a définitivement coupée des siens qui à ce jour, la renient mais qui en retour, lui a valu le respect et la reconnaissance de sa faction d'adoption. Bien que son activité n'a pas été sans susciter quelques réserves au premier abord. Fascinée depuis son plus jeune âge par la psychologie humaine, curieuse d'en comprendre les moindres facettes que son œil observateur décuplait, elle a dû batailler avant de faire reconnaître sa discipline comme une science à part entière et surtout, valide. Une bataille qu'elle a menée avec un tel acharnement et une telle conviction qu'elle a fini par l'emporter, et qui a révélé chez elle un caractère fort et une volonté de fer. Toujours prête à défendre ce en quoi elle croit, elle n'est pas sans rappeler ses origines ; d'ailleurs, son calme peut parfois être interprété comme une forme de froideur. Et pourtant, elle a le cœur sur la main. Elle ne fera jamais de mal à personne pour le simple plaisir de faire mal et du reste, elle ne fera jamais parce que pour elle, la violence - physique, verbale ou psychologique, n'est pas une réponse. Une vertu de raison, qui explique sans doute pourquoi tant de gens lui font confiance, et comment elle a pu aussi aisément se hisser aux sommets de sa faction. D'autant que lorsqu'elle pêche par excès de coquetterie, elle adore se livrer aux plaisirs mondains, arborant toute sorte de belles et luxueuses choses dont elle ne peut se cacher qu'elle en  raffole !

AS I WALK ON THROUGH THIS WICKED WORLD



Un colosse à chaque bras, les mains liées derrière le dos avec interdiction d'ouvrir la bouche au risque de se prendre un violent coup de matraque dans le ventre, on lui avait fait traverser la ville depuis le quartier général des Audacieux. Du train jusqu'à la haute tour de verre qui pointait si haut dans le ciel que les reflets de ses fenêtres se mêlaient aux rayons du soleil, il n'avait pas vu grand chose. Le bourdonnement incessant qui ne l'avait pas quitté depuis trois semaines continuait de lui broyer les tempes, et de temps en temps, sa respiration se faisait plus rapide cependant qu'un long frisson parcourait son échine. Ils étaient apparus dès son réveil dans la salle de repos, mais à la différence des autres, ils n'avaient pas cessé après plusieurs jours. Il avait lu l'insatisfaction dans les yeux de ses instructeurs, qui s'étaient alors détournés de lui pour glisser quelque chose à l'oreille d'une silhouette indistinguable qui se tenait dans l'ombre. Et puis plus rien. Pendant plusieurs jours, qui lui avaient sembler durer des années entières. Il regardait fixement l'horloge qui rythmait l'écoulement du temps, autant de temps qu'il ne passait pas à s'entraîner avec les autres. Autant de d'heures qui défilaient et qui le faisaient reculer dans le classement. D'abord, la colère avait remplacé l'incompréhension, mais peu après, voyant que rien ne venait, l'inquiétude puis finalement, la peur l'avait prise. La peur sournoise mais bien réelle, qui lui laissait les yeux ouverts la nuit, et lui faisait triturer ses mains jusqu'à en arracher la peau des ongles pour y faire couler le sang... « Vous allez enfin m'expliquer ce qui se passe ? Pourquoi personne ne m'explique rien ? » éructa-t-il lorsqu'on l'introduisit dans un bureau aux boiseries claires, mais dont l'atmosphère restait sombre du fait que les volets avaient été tirés. Derrière le grand secrétaire en verre, assise devant un écran, une femme. Sans doute la plus belle qu'il ait jamais vue. Sous les  larges lunettes noires et une épaisse masse de cheveux blonds, un sourire découvrait une rangée de dents d'une blancheur de perle. Un sourire. Le seul auquel il avait eu droit depuis un bon moment. « Asseyez-vous, James. » Il ne bougea pas. A en juger par l'ensemble bleu-marine qu'elle portait sous sa blouse immaculée, il n'avait pas besoin de demander comment elle connaissait son prénom.  A nouveau, elle l'encouragea d'un sourire. « Vous n'avez rien à craindre. Je suis le Docteur Cordelia Fawley, et c'est moi qui vais prendre en charge votre dossier. »  

***

« Non ! Je peux le faire, je suis courageux, sans peur. Je peux le faire, je peux continuer ! JE NE SUIS PAS FOU !!  » Il avait crié le dernier mot avec une rage de désespéré, dévisageant son interlocutrice les yeux grands ouverts et injectés de sang. De son front perlait une multitude de gouttes de sueur, et ses mains tremblaient. Deux heures. Deux heures qu'on l'obligeait à revivre chaque épisode des simulations dont il était sorti transi, et plus mort que vif. Des simulations qui l'obligeaient à se confronter au pire de ses peurs... et il avait toujours peur. Peur d'être interné, comme les autres soldats qu'un entrainement trop intensif rejetait sur les bancs des cellules de réhabilitation. Personne n'en parlait jamais, mais la disparition d'autres camarades, traumatisés, avait fait courir les pires rumeurs : tirés des Audacieux, enfermés chez les Erudits pour en ressortir Sans-Faction... Il ne voulait pas les rejoindre. « S'il vous plait ! Qu'est-ce que vous allez mettre dans ce rapport ? Hein ? Que j'ai pas de cran ? Vous savez pas ce que c'est, vous ! Vous êtes là, tranquille dans votre blouse blanche, votre petit tailleur-jupe et vos talons qui font clac-clac, et vous écrivez des choses dans votre ordinateur ! Mais vous savez pas ! VOUS SAVEZ PAS !! » On tambourina contre la porte, lui intimant de se calmer, de laisser le docteur faire son travail. Que tout allait bien se passer. Mais il avait peur quand même. C'est alors que d'un geste affirmé mais calme, la jeune femme rabattit l'écran contre son clavier pour le pousser de côté d'un mouvement gracieux. Elle actionna alors un bouton à sa gauche et s'approcha d'un socle où se cachait certainement un micro : « Arrêtez l'enregistrement. La double écoute est contreproductive, le sujet réagit comme un prisonnier et non comme un patient. » Puis, elle croisa ses mains sur ses genoux, vrillant son regard d'azur dans celui de l'adolescent. « Je sais que vous n'êtes pas fou. La folie n'existe pas ; disons qu'il n'y a que des personnes mal comprises. C'est ça qui m'intéresse : comprendre, et en l'occurence, vous comprendre vous. »

***

Comprendre. De tout temps, une obsession. Avant même qu'elle ne sache marcher, son premier mot avait été « Pourquoi ? » ! La douceur de l'enfance lui avait épargné les remontrances parentales liée à d'intempestives questions, cependant très vite muées en orgueilleuse fierté : ils n'y avaient vu que du feu. « C'est une vraie Sincère. Une vraie Fawley : elle veut savoir la Vérité ! ». A leurs yeux, elle ne faisait ni plus ni moins que de perpétuer une longue tradition familiale, celle d'avocats brillants pétris de ce que les hommes appellent honnêteté, et dont les origines remontaient au temps des Fondateurs - à tel point que l'on murmure même que les Fawley descendaient en ligne directe des premiers Sincères. Lourd héritage que celui qui vous dicte dès le plus jeune âge où est votre place, et qui vous indique un chemin tout tracé. Et pour Cordelia, cinquième et dernière enfant d'une fratrie exclusivement composée de garçons, c'était de devenir un défenseur des droits, de suivre les traces les plus prestigieuses qui soient : celles menant à une carrière de grande pénaliste. Comme son père, l’implacable David Fawley, terreur des prétoires et voix du droit - comme son père l'avait été avant lui, et son grand-père encore avant. « Mon rayon de soleil ! Ma princesse ! » Comme tous ceux autour d'elle, David adorait sa fille. Elle était tellement belle, tellement lumineuse, tellement gracieuse. Ce à quoi elle répondait avec un joli sourire qui lui creusait d'adorable fossettes à chaque joue, le rire joyeux nourrissant encore un peu plus le rêve paternel. Elle voyait bien les regards de ses frères, où pointaient ça et là quelques éclairs de jalousie à l'égard de cette benjamine à qui tout semblait sourire, tellement réussir du premier coup. Et au dehors, elle semblait parfaitement embrasser son rôle. A l'intérieur, en revanche, elle hurlait. Au fur et à mesure qu'elle grandissait, dans l’opulence et les principes, elle avait la furieuse impression d'être prise au piège. Que dirait-elle, elle, à ses enfants, à ses petits enfants, plus tard ? Qu'elle avait suivi la trace des siens, aveuglément, sans jamais chercher à aller plus loin ? Comment se regarder dans un miroir, en sachant que tout ce qui nous définit, on le doit à un autre qu'à soit-même ?

***

« Erudits ! » Le résultat tomba comme un couperet. Le mince filet de sang, dont une goutte était aller rejoindre celles déjà versées dans le grand bol d'eau claire représentant sa nouvelle faction, semblait vouloir laisser une marque plus profonde encore sur sa main. A l'image de celle que, par son choix, elle gravait à jamais au sein de sa famille. Un cri avait retentit. C'était celui de sa mère, dont elle pouvait se doutait qu'elle cachait son visage - pour ne pas dire sa honte ! - au creux de ses mains. Autour d'elle, les murmures se faisaient lentement grondements, cependant que d'un pas assuré, elle allait rejoindre les rangs des blouses et tailleurs bleu. L'un d'eux, un jeune garçon qui devait avoir une vingtaine d'années, se leva galamment et lui proposa son siège. Elle lui sourit. Elle n'avait pas perdu un regard du côté des Sincères, mais elle pouvait sentir le regard de son père lui brûler la nuque. De même que celui de Sebastian, son frère ainé. Toute la cérémonie durant, il n'avait cessé de la fixer d'un regard impérieux, inquisiteur. Il lui avait furieusement pris la main et broyé les doigts lorsque, de leurs rangs, un jeune homme aux cheveux de jets et au sourire moqueur, adressé à la jeune fille qui avait furieusement rougit, s'était entaillé la peau pour faire couler son sang sur les pierres brûlantes des Audacieux. « Je te préviens, Cordelia...  » avait-il sifflé entre ses dents, jetant au passage un regard meurtrier à celui qui se jetait fièrement dans la masse de sa nouvelle Faction. Bientôt, ce serait son tour. Bientôt, des milliers de pairs d'yeux allaient suivre la gracieuse silhouette se lever doucement, s'entailler la peau et faire son choix. Son regard, à elle, serait déterminé. Dans la lumière, ses cheveux paraissaient plus brillants encore contre la robe noire au simple col Claudine blanc. Il lui allait si bien ! Mais c'était la dernière fois qu'elle la porterait. Elle savait qu'en la retirant, elle ne quittait pas seulement un vêtement : elle quittait une vie, un nom, un destin. Car il y avait fort à parier qu'ils ne viendraient pas la voir le jour des familles. Son geste marquait une telle rupture avec ce qu'ils lui avaient inculqué qu'à présent, elle ne devait plus rien espérer d'eux. Cependant, elle ne put s'empêcher de tourner lentement la tête du côté des Sincères : son père faisait lever sa mère et les garçons - l'ainé, les deux jumeaux et son frère cadet - et le clan Fawley quittait l'atrium. « Papa...! » murmura-t-elle alors malgré elle, les yeux soudain embués de larmes, les mots raclant sa gorge. Elle sentit une main se poser sur son épaule : c'était le garçon qui lui avait donné sa place. « La Faction Avant Le Sang. »

***

Lorsque le moniteur azuré du chronomètre tinta cinq heures, elle appuya de nouveau sur le bouton du micro. « L'entretien est terminé. » De l'autre côté du secrétaire, lui faisant face, le jeune homme venait de tomber dans un profond mutisme. Seules les larmes qui coulaient silencieusement sur ses joues blafardes trahissaient des méandres de son subconscient qu'on était allé fouiller. Il était las. Et pourtant, pour la première fois depuis trois semaines, il se sentait apaisé. Lorsqu'on vint le chercher, il ne dit rien, se contentant de jeter un dernier regard à la psychologue. Ses yeux parlaient pour lui. « Quel est votre diagnostique, Docteur Fawley ? » La voix nasillarde crépitait sous les mauvaises ondes. Elle retira alors ses lunettes d'une main et se laissa retomber contre le dossier en cuir de sa chaise de bureau. « Il serait vicié si je me prononçais avec certitude sur un premier contact. Mais je continue de penser que la longueur des séances n'améliore en rien leur qualité ! » fit-elle remarquer, froidement, à l'adresse de son invisible interlocuteur. Un mois qu'elle parlait avec cette voix qui lui semblait ne contenir aucune âme, et qui suivait ses travaux comme une ombre robotique toujours prête à entrer de nouvelles données dans les archives de la Faction. « C'est le troisième cas que j'étudie, et ce qui est certain, c'est qu'il présente les mêmes symptômes que les deux autres : fragilité physique - transpiration extrême, migraines et mutilations volontaires liées à des angoisses, et fragilité mentale. Il est traumatisé. » Ne décelant aucune réaction, la jeune femme tira d'un des tiroirs un porte-cigarettes griffé à ses initiales. Elle fuma en silence, les volutes grises jouant de lumière avec celle qui filtrait derrière les volets. « Je vais continuer l'analyse, et vous recevrez mes conclusions comme convenu. » Elle ne prétendait pas qu'il s'en satisfasse, mais elle avait l'habitude. Il lui avait fallu près de dix ans, du jour où elle était entrée chez les Erudits, pour faire comprendre la complexité des sciences comportementales au plus grands esprits de la ville. Alors, que pouvait-elle bien attendre d'un technocrate voué corps et âme à la sacro-sainte politique de résultats ? Encore que derrière ses airs machinaux, elle le soupçonnait de penser la même chose qu'elle : de toute évidence, les trois cas qu'on lui avait présentés chantaient la même petite musique - ils étaient tous gravement atteints psychologiquement, et avaient tous trois bénéficié du projet EQUILIBRIUM.

***

Dès qu'elle avait lu le nom sur le dossier, elle avait eu un mouvement de recul. L'éthique professionnelle lui interdisait de démontrer une quelconque forme de faiblesse, mais elle mettait au défi quiconque se trouvait dans sa situation d'agir autrement. Instantanément, les flash du passé s'actionnaient derrière le voile de ses beaux yeux, enchaînant les images douces des premiers émois avec celle, plus douloureuses, d'une déception qui l'avait marquée à vie. Fallait-il que le Destin s'acharne, au point que des années plus tard, ils se retrouvent face à face ? Qui plus est, dans un contexte marqué du plus haut secret défense ? Sa première réaction avait d'ailleurs été de plaide qu'elle n'était certainement pas la mieux qualifiée ; ce à quoi on lui avait répondu, mi surpris, mi en colère, qu'il n'y avait pas mieux que la dirigeante des recherches para-psychologiques pour s'occuper de ce cas en particulier. Après tout, il répondait point par point aux raisons mêmes qui l'avaient poussée à créer ce même département. « C'est le moment de prouver que ces dix années de financement ont été rentables ! » Elle n'avait pas répliqué. Après tout, l'ordre venait d'en haut ; et dans un sens, mieux valait peut-être qu'elle s'en occupe plutôt qu'un autre. Cela lui permettrait de comprendre. « Et il vous demande ! Personnellement ! » Elle retint un rire mauvais. Bien sûr qu'il la demandait. Pour mieux la torturer. Même après toutes ces années, Ezra était incapable de la laisser mener une vie sans lui. Depuis la Cérémonie du Choix, elle ne l'avait pas revu. Et depuis, elle s'était lentement persuadée que cette histoire n'était pas faite pour recommencer. Qu'elle lui avait déjà fait suffisamment de mal. Et en même temps. Leur rencontre avait été, pour elle, le petit basculement nécessaire, celui qui lui avait donné la force d'embrasser pleinement son destin. Était-ce alors bien nécessaire de se soucier d'un être aussi noire qu'elle était lumineuse ? Au risque qu'il prenne l'ascendant sur elle, à nouveau ? Non. Mais elle irait quand même ; parce que cette fois-ci, c'est elle qui aurait le dessus. N'est-ce pas ?

test d'aptitude

Dans les yeux de votre famille et vos amis, vous brillez comme étant quelqu’un de ?

A) Enclin à tout sacrifier pour aider son prochain.
B) Naturellement apprécié et aimé de tous.
C) Digne de confiance et d’une inébranlable loyauté.
D) Protecteur, irrépressible, peu importe la situation.
E) Sage, qui a toujours le bon mot à tout.

Quand une impasse vous fracasse le nez, votre réaction est ?

A) D’agir et faire ce qui est le mieux pour le plus de monde possible.
B) Être l’auteur d’une œuvre qui met en lumière mes sentiments.
C) Improviser une salle de conseil et discuter du problème avec mes proches.
D) Foncer dans le tas. Tête bien haute. C’est la seule solution !
E) Faire une liste de pour et de contre pour voir les meilleures options.

La profession parfaite, pour vous, c’est quoi ?

A) Tant que c’est Humanitaire, pour moi, c’est le comble de la perfection.
B) Tant que c’est sur l’entretient du Terroir, pour moi, c’est le comble de la perfection.
C) Tant que c’est pour l’évolution de la Science, pour moi, c’est le comble de la perfection.
D) Tant que c’est pour assurer la Sécurité, pour moi, c’est le comble de la perfection.
E) Tant que c’est Politique, pour moi, c’est le comble de la perfection.

Votre priorité capitale et fondamentale en ce moment ?

A) Servir et aider mon prochain.
B) Trouver le bonheur et la joie en mon for intérieur.
C) Atteindre et surpasser l’apogée de mon Savoir.
D) Forger mon caractère déjà bien trempé.
E) Chercher et trouver la vérité en absolument tout.  

FACTION SOUHAITÉE : ERUDITS.



SEE YOU ON THE OTHER SIDE

Pseudo : Rose. Où as-tu donc connu le forum ? Je me baladais de forum en forum à partir des sections "Partenariat". A la base, je ne recherchais pas un univers en particulier, même si j'ai revu Divergente il n'y a pas longtemps et que je continue de penser que c'est le meilleur film de sa trilogie. Et quand je suis tombé sur OMAM, je savais que j'avais trouvé ! Le forum, tu en penses quoi ? J'adore ! L'ambiance est bien sombre comme je les aime, avec des vraies possibilités de jeu étant donné que la section intrigue est déjà bien fournie et que j'ai bien l'impression qu'ici, ce sont les joueurs qui décident de la suite de l'histoire. J'aime aussi beaucoup le fait qu'il ne se contente pas juste de reprendre la trame des livres ou des films, mais qu'il incorpore des idées d'autres univers, et que dans chaque Faction, il y ait des enjeux négatifs et positifs ! Serait-il indiscret d'en savoir un peu plus sur toi ? Qu'est-ce que je peux vous dire ? Que j'ai 26 ans, que je suis juriste en entreprise à temps plein mais qu'à côté je prépare une thèse, que je fais du RP depuis une dizaine d'années et que je suis une dévoreuse de livres ? As-tu des demandes spéciales ? Non, pas forcément, si ce n'est que pour "exister" en dehors du scénario qu'a créé Ezra, il me faudra bien m'intégrer non seulement dans ma Faction d'adoption mais aussi dans ma Faction d'origine, et que ça passe forcément par des liens ! Le règlement du fofo, tu l'as consulté ? Oui ?! Alors révèle nous donc son code top-secret ! Validé par Salem ♥



Dernière édition par Cordelia P. Fawley le Dim 25 Juin - 12:43, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Keira C. Vander

❖ Date de naissance : 14/03/1991
❖ Barge depuis : 16/01/2013
❖ Messages : 3531
❖ Avatar : Candice Accola.
❖ Crédits : Avatar (lunatic café) + Gifs (Tumblr) + CSS signature (disturbed ♥) + Chanson ( Tove Lo - Scream my name )
❖ Multicomptes : Nathaniel L. Jenkins & Lexis H. Gillian
❖ image :
❖ Âge personnage : 25 ans
❖ Profession : Ancienne infirmière, reconvertie dans le labourage de la terre... et à présent résidente d'un asile psychiatrique.
❖ Faction : Ancienne Altruiste. Aujourd'hui elle se retrouve chez les Hippies!
❖ Forces & Faiblesses : Elle s'adapte a toute situation. Parle peu mais observe beaucoup. Ment pour se protéger. Sa faiblesse demeure ses proches. Si elle fait souvent preuve d'égoïsme, pour ses proches, elle fait des efforts.
❖ Philosophie : Si tu traverse l'enfer, continue d'avancer.
❖ Playlist : Become the beast - Karilene



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 15:12

Coucou belle demoiselle!!!!
Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee Lovee
MARGOT!!! GRAHOU! ELLE EST TELLEMENT... GRRRR!!!
Crazy Love Crazy Love
Une sincère en plus!!!! Inlove
Je suis super impatiente d'en apprendre d'avantages sur ta blondinette!
Si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un membre du staff, on est là pour ça! Coeur Coeur Coeur


Et bonne chance pour le reste de ta fichette! Duck Duck Duck

_________________

SCREAM MY NAME.

Breathe in balance and love, I was born on the scene. Now it runs in my blood, yeah you know what I mean. When I'm dead and gone, will they sing about me ? Dead and gone, will they scream my name ? Scream my name.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/myworks/49128984-lily-rose-point-conne

avatar

one choice can transform you
Cordelia P. Fawley

❖ Date de naissance : 16/05/1991
❖ Barge depuis : 23/06/2017
❖ Messages : 35
❖ Avatar : margot robbie.
❖ Crédits : killer from a gang (avatar), tumblr (gifs).
❖ image :
❖ Âge personnage : elle compte vingt-neuf printemps.
❖ Profession : loin de la prestigieuse avocature qui traditionnellement, caractérise les membres de sa famille, elle a embrassé une carrière de psychologue à l'hôpital wrigley et dirige le département de recherches en sciences comportementales et para-psychologique des érudits.
❖ Faction : née parmi les sincères, elle a choisi les érudits. beaucoup par conviction, un peu pour échapper à ses démons.
❖ Forces & Faiblesses : une volonté de fer et une exceptionnelle capacité d'observation, qui cachent un cœur immense.
❖ Philosophie : ne jamais juger un livre sur sa couverture. on pourrait être surpris, et ce dans tous les sens du terme.
❖ Playlist : grace - you don't own me ft. g-eazy / ellie goulding - dead in the water / kehlani - gangsta



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 15:36

Merci pour ton accueil, non moins jolie demoiselle !!

TU POURRAS REMERCIER EZRA, QUI EST A L'ORIGINE DU SCÉNARIO ET QUI A MON TRÈS HUMBLE AVIS, N'A PAS CHOISI MARGOT SANS RAISON Brille Brille Brille

Et je plussoie absolument ce choix, cette nana est mon girl-crush depuis que je l'ai vue dans le Loup de Wall Street Awesome Awesome Awesome

Je ne manquerai pas de vous harceler, et si un lien te dit, n'hésite pas non plus - vu que je vois que tu réside dans un hôpital psychiatrique !! Amour Amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Gabriel A. Blackwood

❖ Date de naissance : 08/10/1989
❖ Barge depuis : 14/01/2017
❖ Messages : 1333
❖ Avatar : Matthew (cutiepie) Daddario
❖ Crédits : TF (vava) - TF (gifs signature) - Astra (codes signa)
❖ Multicomptes : Gray J. Wolfgang - Envy D. Carter - J. Ryder Storm & G.H. Nolan Wheeler
❖ image :
❖ Âge personnage : 29 ans
❖ Profession : Avocat
❖ Faction : Candor (Sincères)
❖ Forces & Faiblesses : Son côté un peu trop direct est une force et il s'en sert constamment, ça peut aussi avoir des mauvais côtés pour peu qu'il fait face à un susceptible mais il est comme ça et ne se rend pas compte que ses propos trop francs peuvent parfois blesser - Sa sensibilité est en soi une faiblesse, bien qu'elle n'apparaisse pas avec n'importe qui, uniquement avec les personnes qui lui sont proches et qui comptent pour lui. - Avec le milieu dans lequel il évolue, son homosexualité pourrait bien lui jouer de mauvais tours.
❖ Philosophie : The law has lost its purpose.
❖ Playlist : Take me home ☾ JESS GLYNNE - I found ☾ AMBER RUN - I get to love you ☾ RUELLE - Stand by you ☾ MARLISA - Wide eyed ☾ BILLY LOCKETT



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 16:14

OOOOHHHH J'EN CONNAIS UN QUI VA SAUTER AU PLAFOND boobs boobs boobs
BIENVENUE PAR ICIII
BON CHOIX DE SCENARIO !!! VIVE LE VIOLEEEET lelele lelele
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Cordelia P. Fawley

❖ Date de naissance : 16/05/1991
❖ Barge depuis : 23/06/2017
❖ Messages : 35
❖ Avatar : margot robbie.
❖ Crédits : killer from a gang (avatar), tumblr (gifs).
❖ image :
❖ Âge personnage : elle compte vingt-neuf printemps.
❖ Profession : loin de la prestigieuse avocature qui traditionnellement, caractérise les membres de sa famille, elle a embrassé une carrière de psychologue à l'hôpital wrigley et dirige le département de recherches en sciences comportementales et para-psychologique des érudits.
❖ Faction : née parmi les sincères, elle a choisi les érudits. beaucoup par conviction, un peu pour échapper à ses démons.
❖ Forces & Faiblesses : une volonté de fer et une exceptionnelle capacité d'observation, qui cachent un cœur immense.
❖ Philosophie : ne jamais juger un livre sur sa couverture. on pourrait être surpris, et ce dans tous les sens du terme.
❖ Playlist : grace - you don't own me ft. g-eazy / ellie goulding - dead in the water / kehlani - gangsta



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 16:17

Merci beaucoup, BEAU BRUN !! boobs boobs

Par contre, je viens de capter qu'elle est passée chez les Bleus mdr mdr mdr
Ça m'apprendra à lire trop vite What What
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Gabriel A. Blackwood

❖ Date de naissance : 08/10/1989
❖ Barge depuis : 14/01/2017
❖ Messages : 1333
❖ Avatar : Matthew (cutiepie) Daddario
❖ Crédits : TF (vava) - TF (gifs signature) - Astra (codes signa)
❖ Multicomptes : Gray J. Wolfgang - Envy D. Carter - J. Ryder Storm & G.H. Nolan Wheeler
❖ image :
❖ Âge personnage : 29 ans
❖ Profession : Avocat
❖ Faction : Candor (Sincères)
❖ Forces & Faiblesses : Son côté un peu trop direct est une force et il s'en sert constamment, ça peut aussi avoir des mauvais côtés pour peu qu'il fait face à un susceptible mais il est comme ça et ne se rend pas compte que ses propos trop francs peuvent parfois blesser - Sa sensibilité est en soi une faiblesse, bien qu'elle n'apparaisse pas avec n'importe qui, uniquement avec les personnes qui lui sont proches et qui comptent pour lui. - Avec le milieu dans lequel il évolue, son homosexualité pourrait bien lui jouer de mauvais tours.
❖ Philosophie : The law has lost its purpose.
❖ Playlist : Take me home ☾ JESS GLYNNE - I found ☾ AMBER RUN - I get to love you ☾ RUELLE - Stand by you ☾ MARLISA - Wide eyed ☾ BILLY LOCKETT



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 17:25

OUPSIE MDRRR
ET ON A TOUS SUIVIS COMME DES IDIOTS mdr mdr
Tu aurais fait une si belle violette !

What What
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Cordelia P. Fawley

❖ Date de naissance : 16/05/1991
❖ Barge depuis : 23/06/2017
❖ Messages : 35
❖ Avatar : margot robbie.
❖ Crédits : killer from a gang (avatar), tumblr (gifs).
❖ image :
❖ Âge personnage : elle compte vingt-neuf printemps.
❖ Profession : loin de la prestigieuse avocature qui traditionnellement, caractérise les membres de sa famille, elle a embrassé une carrière de psychologue à l'hôpital wrigley et dirige le département de recherches en sciences comportementales et para-psychologique des érudits.
❖ Faction : née parmi les sincères, elle a choisi les érudits. beaucoup par conviction, un peu pour échapper à ses démons.
❖ Forces & Faiblesses : une volonté de fer et une exceptionnelle capacité d'observation, qui cachent un cœur immense.
❖ Philosophie : ne jamais juger un livre sur sa couverture. on pourrait être surpris, et ce dans tous les sens du terme.
❖ Playlist : grace - you don't own me ft. g-eazy / ellie goulding - dead in the water / kehlani - gangsta



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 17:32

Comme quoi, C'EST VRAIMENT UN SYSTÈME DE MOUTONS ! Diah Diah
Et en plus, je suis partie pour en faire une reniée de sa faction d'origine Mr red

Mais bon, peut-être que Gabriel n'aura pas été brainwashed par le clan Fawley, et qu'il apprécie quand même un peu Cordelia Awesome
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Gabriel A. Blackwood

❖ Date de naissance : 08/10/1989
❖ Barge depuis : 14/01/2017
❖ Messages : 1333
❖ Avatar : Matthew (cutiepie) Daddario
❖ Crédits : TF (vava) - TF (gifs signature) - Astra (codes signa)
❖ Multicomptes : Gray J. Wolfgang - Envy D. Carter - J. Ryder Storm & G.H. Nolan Wheeler
❖ image :
❖ Âge personnage : 29 ans
❖ Profession : Avocat
❖ Faction : Candor (Sincères)
❖ Forces & Faiblesses : Son côté un peu trop direct est une force et il s'en sert constamment, ça peut aussi avoir des mauvais côtés pour peu qu'il fait face à un susceptible mais il est comme ça et ne se rend pas compte que ses propos trop francs peuvent parfois blesser - Sa sensibilité est en soi une faiblesse, bien qu'elle n'apparaisse pas avec n'importe qui, uniquement avec les personnes qui lui sont proches et qui comptent pour lui. - Avec le milieu dans lequel il évolue, son homosexualité pourrait bien lui jouer de mauvais tours.
❖ Philosophie : The law has lost its purpose.
❖ Playlist : Take me home ☾ JESS GLYNNE - I found ☾ AMBER RUN - I get to love you ☾ RUELLE - Stand by you ☾ MARLISA - Wide eyed ☾ BILLY LOCKETT



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 18:31

HAHA tu sais Gaby il aime pas beaucoup de monde boobs c'est un sincère pure souche, gosse de riche en puissance (mais il s'en rend pas compte en fait dans son attitude mdr ) et surtout fervent défenseur de la Sincérité et la vérité facepalm MAIS il a un coeur en or le bout de chou et nous faudra un lien de toute manière lelele
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Ezra S. Ravenscar

❖ Date de naissance : 28/12/1998
❖ Barge depuis : 20/08/2015
❖ Messages : 1979
❖ Avatar : jared leto.
❖ Crédits : faust (vava) + tumblr (gifs) + disturbed (signa)
❖ Multicomptes : silena m. eastwood + maven k. morgenstern.
❖ image :
❖ Âge personnage : 35 yo.
❖ Profession : gérant de flesh & blood, extravagant maître d'un trafic obscur & illégal.
❖ Faction : dauntless.
❖ Forces & Faiblesses : les audaces capricieuses qui dérivent en inconsciences.
❖ Philosophie : take the best, fuck the rest.
❖ Playlist : DIGITAL DAGGERS, the devil within + GET SCARED, sarcasm + MUSE, madness + MELANIE MARTINEZ, mad hatter + THE WEEKND, reminder + ELLE KING, where the devil don't go + CAGE THE ELEPHANT, ain't no rest for the wicked + HALSEY, control + TWENTY-ONE PILOTS, heathens + ROYAL DELUXE, i'm a wanted man + THE WHITE STRIPES, seven nation army + KARLIENE, become the beast.



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 20:43

ok.
où est ma première place ???  zezette
QUI M'A VOLÉ MA PREMIERE PLACE ???!!!  Fire
je suis shook et shame, vous êtes moches.  zezette

ALORS TOITOITOI !! Awesome Awesome Awesome JE!! T'AIME!!!! TELLEMENT !!! Bed Bed MERCI D'AVOIR PRIS MON SCÉNA JE SUIS GENRE TOUTE CHOSE TOUTE ÉMOTIONNÉE MA PETITE CORDY MA BLONDE D'AMOUR MA PSY SEXY !! GNNN !!! Gniah Gniah Gniah TU ES SI BELLE !! SI FAB !!! SI MARVELLOUS !! lolé lolé (OUI JE SAUTE AU PLAFOND JE L'AI MÊME CASSÉ Y'A PLUS DE PLAFOND FUCK LE RESPECT DU PLAFOND ??)(ceci n'a aucun sens, mais j'suis censé être fou so. Gniah )

SRX.
CE DÉBUT.
JPP DE TOI DÉJÀ.
JTM.
BIENVENUE.
RESTE AVEC MOI FOREVER.
lolé

_________________


le pouvoir de l'éclipse lelele :
 

ZHE BIG BAD IN DA PLACE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Gabriel A. Blackwood

❖ Date de naissance : 08/10/1989
❖ Barge depuis : 14/01/2017
❖ Messages : 1333
❖ Avatar : Matthew (cutiepie) Daddario
❖ Crédits : TF (vava) - TF (gifs signature) - Astra (codes signa)
❖ Multicomptes : Gray J. Wolfgang - Envy D. Carter - J. Ryder Storm & G.H. Nolan Wheeler
❖ image :
❖ Âge personnage : 29 ans
❖ Profession : Avocat
❖ Faction : Candor (Sincères)
❖ Forces & Faiblesses : Son côté un peu trop direct est une force et il s'en sert constamment, ça peut aussi avoir des mauvais côtés pour peu qu'il fait face à un susceptible mais il est comme ça et ne se rend pas compte que ses propos trop francs peuvent parfois blesser - Sa sensibilité est en soi une faiblesse, bien qu'elle n'apparaisse pas avec n'importe qui, uniquement avec les personnes qui lui sont proches et qui comptent pour lui. - Avec le milieu dans lequel il évolue, son homosexualité pourrait bien lui jouer de mauvais tours.
❖ Philosophie : The law has lost its purpose.
❖ Playlist : Take me home ☾ JESS GLYNNE - I found ☾ AMBER RUN - I get to love you ☾ RUELLE - Stand by you ☾ MARLISA - Wide eyed ☾ BILLY LOCKETT



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 20:49

Je rêve ou... Tu m'as traité MOI de moche ? Gniah Gniah

*va bouder ad vitam aeternam*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Ezra S. Ravenscar

❖ Date de naissance : 28/12/1998
❖ Barge depuis : 20/08/2015
❖ Messages : 1979
❖ Avatar : jared leto.
❖ Crédits : faust (vava) + tumblr (gifs) + disturbed (signa)
❖ Multicomptes : silena m. eastwood + maven k. morgenstern.
❖ image :
❖ Âge personnage : 35 yo.
❖ Profession : gérant de flesh & blood, extravagant maître d'un trafic obscur & illégal.
❖ Faction : dauntless.
❖ Forces & Faiblesses : les audaces capricieuses qui dérivent en inconsciences.
❖ Philosophie : take the best, fuck the rest.
❖ Playlist : DIGITAL DAGGERS, the devil within + GET SCARED, sarcasm + MUSE, madness + MELANIE MARTINEZ, mad hatter + THE WEEKND, reminder + ELLE KING, where the devil don't go + CAGE THE ELEPHANT, ain't no rest for the wicked + HALSEY, control + TWENTY-ONE PILOTS, heathens + ROYAL DELUXE, i'm a wanted man + THE WHITE STRIPES, seven nation army + KARLIENE, become the beast.



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 20:50

je n'ai qu'une chose à dire.  :kewa:

_________________


le pouvoir de l'éclipse lelele :
 

ZHE BIG BAD IN DA PLACE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Gabriel A. Blackwood

❖ Date de naissance : 08/10/1989
❖ Barge depuis : 14/01/2017
❖ Messages : 1333
❖ Avatar : Matthew (cutiepie) Daddario
❖ Crédits : TF (vava) - TF (gifs signature) - Astra (codes signa)
❖ Multicomptes : Gray J. Wolfgang - Envy D. Carter - J. Ryder Storm & G.H. Nolan Wheeler
❖ image :
❖ Âge personnage : 29 ans
❖ Profession : Avocat
❖ Faction : Candor (Sincères)
❖ Forces & Faiblesses : Son côté un peu trop direct est une force et il s'en sert constamment, ça peut aussi avoir des mauvais côtés pour peu qu'il fait face à un susceptible mais il est comme ça et ne se rend pas compte que ses propos trop francs peuvent parfois blesser - Sa sensibilité est en soi une faiblesse, bien qu'elle n'apparaisse pas avec n'importe qui, uniquement avec les personnes qui lui sont proches et qui comptent pour lui. - Avec le milieu dans lequel il évolue, son homosexualité pourrait bien lui jouer de mauvais tours.
❖ Philosophie : The law has lost its purpose.
❖ Playlist : Take me home ☾ JESS GLYNNE - I found ☾ AMBER RUN - I get to love you ☾ RUELLE - Stand by you ☾ MARLISA - Wide eyed ☾ BILLY LOCKETT



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 20:56

CAY FACILE DE ME CITER
CAY FACILE !!! :graychon: :graychon:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Ezra S. Ravenscar

❖ Date de naissance : 28/12/1998
❖ Barge depuis : 20/08/2015
❖ Messages : 1979
❖ Avatar : jared leto.
❖ Crédits : faust (vava) + tumblr (gifs) + disturbed (signa)
❖ Multicomptes : silena m. eastwood + maven k. morgenstern.
❖ image :
❖ Âge personnage : 35 yo.
❖ Profession : gérant de flesh & blood, extravagant maître d'un trafic obscur & illégal.
❖ Faction : dauntless.
❖ Forces & Faiblesses : les audaces capricieuses qui dérivent en inconsciences.
❖ Philosophie : take the best, fuck the rest.
❖ Playlist : DIGITAL DAGGERS, the devil within + GET SCARED, sarcasm + MUSE, madness + MELANIE MARTINEZ, mad hatter + THE WEEKND, reminder + ELLE KING, where the devil don't go + CAGE THE ELEPHANT, ain't no rest for the wicked + HALSEY, control + TWENTY-ONE PILOTS, heathens + ROYAL DELUXE, i'm a wanted man + THE WHITE STRIPES, seven nation army + KARLIENE, become the beast.



MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones Ven 23 Juin - 21:01

PTDR. M'EN VEUX PAS BB. C'EST LE TARÉ EN MOI QUI CAUSE. Gniah

*fait ses yeux de puppy*

_________________


le pouvoir de l'éclipse lelele :
 

ZHE BIG BAD IN DA PLACE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


one choice can transform you
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones

Revenir en haut Aller en bas
 

Cordelia Fawley ◦ there are no crazy people ; only misunderstood ones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Initial D 2 sur borne Crazy Taxi : levier de vitesse
» [Sarkobolt] [Gob] [Crazy Jokers] [- OK -]
» People - Blog Wargame News
» DAPHNÉ ♠ People always leave
» Crazy Machines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: damned if you do :: › Présentation :: Fiches validées-