Un p'tit vote



Il est dit, selon la théorie du Chaos, que quelque chose aussi petit que le battement de l'aile d'un papillon peut finalement causer un typhon à mi-chemin autour du monde.


 

Partagez | 
 

 Bonnie and clyde's freak show + Thursday

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

one choice can transform you
Klaus D. Washington

❖ Date de naissance : 18/12/1991
❖ Barge depuis : 24/06/2015
❖ Messages : 4432
❖ Avatar : Brad Pitt
❖ Crédits : SWAN ( Avatar ) + KAT (Code signature) + TUMBLR ( Images&Gifs)
❖ Multicomptes : Méchant Dédé. Méchant.
❖ image : Listen up, maggots. You are not special. You are not a beautiful or unique snowflake. You re the same decaying organic matter as everything else.
❖ Âge personnage : 35 ans
❖ Profession : Un peu de tout. Râcle là où y peut. Vendeur de bric à brac, exécuteur de contrat, gigolo ... Proposez, vous verrez.
❖ Faction : Sans-faction pleinement assumé. Mais pas clochard.
❖ Forces & Faiblesses : J'peux boire sans vormir tout en m'tapant ta mère. Alors, heureux ?
❖ Philosophie : Do not fuck with us.



MessageSujet: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Sam 21 Jan - 14:22


Bonnie and clyde's freak show Ft. Thursday
I wrote her off for the tenth time today. And practiced all the things I would say. But she came over. I lost my nerve. I took her back and made her dessert.


J'balance ma tête en avant, puis en arrière. Putain ce que ça tourne dans ce bar ! Je louche à moitié sur le balcon de ma voisine, puis détourne mes iris claires vers mon voisin de gauche. Mes lippes se tordent en une grimace déconfite et mes sphères polaires se révulsent. Eurk, c'est un cauchemars ce mec ! Je me décale lestement vers la charmante brune à ma droite. Mes pupilles la jaugent à nouveau  mais, mes arcades froncent mes azures troublées. Elle avait l'air plus mignonne et moins poilue que ça, tout à l'heure. Et c'est là que la nana me fixe et me gratifie de sa grosse voix virile :

« - Qu'es-ce t'as, connard ?

Wow ! Mes globes sont comme deux grosses billes plantées comme deux boules de billard sur ma gueule. C'est pas une nana ça !

- Putain, mec, tu devrais penser à changer de coiffeur, sérieusement !

Le brun à la toison ébouriffée ,appelons-le Pédro, se lève et m'assaille d'un œillade peu amène. Je crois que je viens de le contrarier. Oups ?

- Et toi, tu devrais penser à fermer ta gueule, la blondinette !
- La tienne sent le fauve !  Je m’esclaffe en haussant un sourcil. Je me lève à mon tour, lui laissant admirer les jolis centimètres qui nous séparent. J'espère pour lui que la vue est bonne d'en bas.

Mais faut croire que ce que Pédro avait dans le balcon, c'était des pectoraux gros comme deux de mes poings.

Chacun.

Un petit trapu, je les déteste ceux-là. Le bar tourne et le sol se dérobent sous mes pieds. Je sais pas combien de ces merdes j'ai ingurgité au cours de la soirée, mais mon petit doigt me dit que j'ai légèrement abusé sur le pinard basse qualitée. Je renifle, passe mes poings devant mon visage et fait un gracieux moulinet avec mes bras.

- Allez, viens t'battre, grincheux !
J'ai même pas le temps de le voir venir que son poing me fracasse déjà la mâchoire. Je sens mon corps partir en arrière et je me rattrape de justesse à l'édenté de gauche.

- S'cuzez-moi !

Mes deux pieds à nouveau bien calés au sol, je me redresse, secoue mon faciès douloureux comme un chien fou et m'esclaffe.

- Pas mal, pour un passe-partout !

Ca me lance déjà jusqu'à l'os, mais je m'en fous.
L'alcool m'aide à ignorer la douleur.

Le clochard crasseux de derrière s'énerve, pousse son autre voisin et, on entend un verre canonner au sol.

Tout se fige.

Les gros yeux de pédro glissent des débris de verre jusqu'aux autres clients qui se lèvent doucement, puis sur moi. Pas une mouche qui pète. Jusqu'à ce qu'il hurle comme un phoque, fonce vers moi et me tacle au sol. Gueule déformée, griffes écartées.

Sans attendre, tout le monde prend le même exemple.
Le capharnaüm commence. Il était temps !

 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin


Dernière édition par Klaus D. Washington le Dim 12 Mar - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/

avatar

one choice can transform you
Thursday Thunder

❖ Date de naissance : 22/04/1989
❖ Barge depuis : 02/06/2015
❖ Messages : 3531
❖ Avatar : Jenna Coleman
❖ Crédits : Avatar ► Faust ; Gifs: TUMBLR ;Code sign: DISTURBED <3
❖ image :
❖ Âge personnage : 31 yo
❖ Profession : Croque-mort
❖ Faction : Sans faction
❖ Philosophie : I'm naughty, but that's why you love me



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Dim 22 Jan - 16:02



Bonnie and Clyde's Freak Show

- feat Clyde -


Autrefois, elle restait dans son coin, bien tranquille. Autrefois, son principal objectif était de ne surtout pas se faire remarquer, de profiter du peu de liberté qu’elle avait, de tirer son épingle du jeu pour s’offrir la meilleure part du gâteau. Elle était une Sans Faction, une simple vermine, mais elle avait fait en sorte de pouvoir profiter des autres vermines. Elle avait attendu son heure. Trop longtemps, sans doute. Ou bien pas assez. Elle avait voulu provoquer son heure, et tout s’était emballé. Elle s’y était mal prise, elle le savait. Elle avait fait une erreur, et elle l’avait payée. Les horreurs qu’elle avait vécues ne s’effaceraient jamais, et l’avaient marquée à vif. Si elle s’était trompée, eux avaient lamentablement échoué. Ils avaient voulu la rendre folle, en faire un légume incapable de se souvenir de son propre nom.

Elle était autrefois une meurtrière, extrêmement intelligente, et passablement sociopathe. Ils en avaient fait une véritable psychopathe, une folle dangereuse qui n’avait pratiquement plus la moindre limite. Elle était recherchée, elle pouvait se faire arrêter de nouveau, tuer, à n’importe quel moment. La différence était que, cette fois-ci, elle s’en moquait. Ou plutôt, cela l’exaltait. Elle ne voyait tout ceci que comme un jeu, un vaste jeu qu’elle espérait pouvoir remporter. Et si elle perdait, elle se serait amusée jusqu’au bout. Elle ne paraissait plus non plus si élégante et raffinée. Son passage à l’asile et les divers traitements qu’elle avait subis l’avaient laissée échevelée, définitivement pâle et cernée, un regard tantôt innocent, tantôt habité d’une lueur démente. Le Hive, qu’elle avait longtemps vu comme un trou à rats était devenu pour ainsi dire l’un de ses lieux préférés, un lieu où le chaos régnait en maître, et où elle se sentait parfaitement chez elle.

Lorsqu’elle y entra, ce fut la même ambiance qui l’accueillie. Pas encore de bagarre, mais cela ne saurait tarder. En attendant, elle se glissa silencieusement vers un côté du bar et commanda une bière avec un sourire juvénile et une politesse exagérée. Elle commença à boire quelques gorgées tout en jetant des regards autour d’elle. Et la scène qu’elle attendait ne manqua pas d’arriver. Elle ignorait ce qui l’avait déclenché, mais un brun aux cheveux longs envoya une droite à un grand blond. Ce fut le point de départ d’une bagarre générale, qui ne pouvait que la réjouir.

Elle s’avança, voulant profiter du spectacle. Entre temps, les deux principaux protagonistes de cette bagarre s’étaient déplacés à sa hauteur, si bien que le brun aux cheveux longs, qu’elle devait gêner, la bouscula sans ménagement. La réaction de la jeune femme ne se fit pas attendre.

« Malpoli! »

Sur cette exclamation, elle leva son verre et d’un geste l’écrasa sur la tête de la brute. Elle éclata de rire, ne semblant pas se rendre compte que des éclats de verre s’étaient enfoncés dans sa paume. L’homme attaqué semblait sonné, mais avait encore suffisamment ses esprits pour se retourner, la regarder et lui renvoyer l’ascenseur d’un revers de la main.

Il avait beau être diminué par le geste de la jeune femme, elle était plus petite que lui, et il avait suffisamment de force pour l’envoyer au tapis. Pourtant, passé le choc physique et la chute, elle se tourna de nouveau vers lui et se remit à le regarder en riant, toujours à terre. Du sang avait commencé à s’écouler de sa lèvre fendue, mais elle s’en moquait complètement. Il n’avait pas l’air très en forme non plus et elle était impatiente de voir ce qu’il comptait faire ensuite.


- © FICHE  BY DISTURBED -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Klaus D. Washington

❖ Date de naissance : 18/12/1991
❖ Barge depuis : 24/06/2015
❖ Messages : 4432
❖ Avatar : Brad Pitt
❖ Crédits : SWAN ( Avatar ) + KAT (Code signature) + TUMBLR ( Images&Gifs)
❖ Multicomptes : Méchant Dédé. Méchant.
❖ image : Listen up, maggots. You are not special. You are not a beautiful or unique snowflake. You re the same decaying organic matter as everything else.
❖ Âge personnage : 35 ans
❖ Profession : Un peu de tout. Râcle là où y peut. Vendeur de bric à brac, exécuteur de contrat, gigolo ... Proposez, vous verrez.
❖ Faction : Sans-faction pleinement assumé. Mais pas clochard.
❖ Forces & Faiblesses : J'peux boire sans vormir tout en m'tapant ta mère. Alors, heureux ?
❖ Philosophie : Do not fuck with us.



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Lun 23 Jan - 8:44


Bonnie and clyde's freak show Ft. Thursday
I wrote her off for the tenth time today. And practiced all the things I would say. But she came over. I lost my nerve. I took her back and made her dessert.


J'aime l'idée d'être le prestidigitateur de ce cataclysme. Tel un battement d'ailes de papillon, il s'en ai fallu d'un seul et unique événement pour briser l'ambiance morne et insipide du bar. Si Pédro avait enfin décidé de couper sa foutue tignasse de bon matin, on en serait encore à nos verres et nos tergiversations d'ivrognes. Il s'en ai fallu de peu avant que j'agonise d'ennui, étalé dans les fluides baveux des buveurs du Hive. L'auto-destruction. On m'a fait comprendre jadis que c'est comme ça que je fonctionnais, et à bien des égards, que je fonctionne encore. Que c'était mon carburant pour supporter cette chiennasse de vie. «  Vous êtes con ! » Que je leur avais répondu. « J'suis pas une bagnole. » Le psy m'avait fixé d'un œil morne. De celui qu'on réserve aux adolescents gauches et légèrement abrutis par la vie. Enfin, surtout par les drogues. Je savais, ce qu'il entendait par-là, mais j'étais trop imbu et révolté pour accepter de discuter avec lui. «  C'est métaphorique, Klaus. Connais-tu la différence entre le littéral et la métaphore ? » Alors là, y s'est passé un truc étrange. Je le savais, et pourtant, je voulais pas que lui connaisse mon petit secret. Qu'il me connaisse. J'ai mimé l'abrutissement des médicaments qu'on donne à profusion à tous les patients. J'avais trouvé une combine habile pour m'épargner l'état de légume. Et avoir l'air d'un inculte illettré en faisait partie. J'ai haussé les épaules, j'ai fait la moue et j'ai dit que non. J'avais dix-sept ans et ce connard m'avait cru sur parole ! Il était trop content de m'expliquer la vie. Parce qu'aux yeux des vieux, faut croire qu'ils leur restent plus que ça.

Après ça, jouer au con, c'est devenu une accoutumance.

Pourtant, au moment où elle est entrée dans la danse, mon cerveau s'est véritablement mis sur off. J'ai beau savoir que je suis là, dans ce bar, à marivauder des poings et à cracher de l'hémoglobine de mes gencives, tout mon mon monde s'écroule. Elle est brune. Elle a le visage ovale et un teint d'astre. Des étoiles qui dansent dans ses pupilles folles. La déraison, elle l'exsude de ses onyx claires. Elle est pas très grande, mais irrésistiblement voluptueuse. Et son rire ! Merde, j'avais jamais entendu un son aussi adorable.

BAM.
CRAK.


Retour à la réalité. Je viens de me manger une droite sévère en pleine esgourde gauche. J'étais tellement subjugué que je m'en retrouve le séant à terre, au milieu des débris, des ordures humaines et … D'elle. Assis à ses côtés alors qu'elle hurle de rire à s'en arracher les poumons. Je viens de me faire annihiler l'oreille, littéralement, et pourtant, c'est contagieux. Mes épaules vibrent et un rire hésitant sort de mes babines. Puis, doucement, il évolue pour devenir un éclat tonitruant. Pédro nous regarde d'un air ahuri avant de se jeter sur la donzelle.

- Eh ! Je crache en barrant ses guibolles d'un coup de talon. Le petit bonhomme en perd l'équilibre avant d'aller s'écrouler sur un autre ivrogne.

Et voilà que je repars de plus belle. J'en ai les boyaux qui se tordent et la respiration qui se coupe. J'essaie tant bien que mal de regagner mon souffle alors que Pédro le poivrot essaie de se relever en bourdonnant des injures inaudibles. Toujours au sol, je lève mon pied gauche pour l'assommer de plus belle. Je suis définitivement incapable de me relever. L'état piteux, je me traîne jusqu'à la gracieuse inconnue au rire féerique pour lui proposer ma meilleure main. Entendez par-là, celle qui fonctionne le mieux. Je sais pas trop ce que je fais, mais je le fais. J'espère qu'elle va prendre cette grosse patte de sa petite mimine.

- M'accordez-vous cette danse ? »

J'espère valser jusqu'au bout de la nuit avec cette douce chimère.
Parce qu'il est impossible qu'elle soit réelle. Si ?

 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin


Dernière édition par Klaus D. Washington le Dim 12 Mar - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/

avatar

one choice can transform you
Thursday Thunder

❖ Date de naissance : 22/04/1989
❖ Barge depuis : 02/06/2015
❖ Messages : 3531
❖ Avatar : Jenna Coleman
❖ Crédits : Avatar ► Faust ; Gifs: TUMBLR ;Code sign: DISTURBED <3
❖ image :
❖ Âge personnage : 31 yo
❖ Profession : Croque-mort
❖ Faction : Sans faction
❖ Philosophie : I'm naughty, but that's why you love me



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Mer 25 Jan - 23:07



Bonnie and Clyde's Freak Show

- feat Clyde -


La réalité n’avait plus qu’une signification très subjective, très aléatoire. Du moins, sa réalité. Il y avait elle, il y avait les voix. Le reste n’était qu’un vaste flou, allait et venait, sans qu’elle cherche à y apposer le moindre contrôle. Elle évoluait dans cette vie, et elle y mourrait. Tout cela ne comptait plus. Le temps ne comptait plus. Elle agissait impulsivement, quand ça lui prenait, juste pour le plaisir de l’amusement. Pour se sentir vivante, et elle se sentait bel et bien vivante. A se jeter ainsi dans une bagarre, à écraser un verre sur la tête d’un type, à en rire, à sentir des éclats de verre plantés dans sa paume. Elle n’avait même pas eu mal, lorsqu’il l’avait frappée. Ou plutôt, la douleur l’avait amusée encore plus. Parce qu’elle allait très certainement la lui rendre.

Elle ne l’avait pas vu, au début. Ou plutôt, elle l’avait vu, mais sans réellement le regarder. Jusqu’à ce qu’il se retrouve à terre, à ses côtés, lui aussi victime de la même brute. C’était pourtant lui qui avait déclenché toute cette bagarre, d’après ce qu’elle avait pu voir. Il riait aussi, et c’est sans doute ce qui la poussa à le regarder. A le remarquer, vraiment. Il y avait bien longtemps que personne n’avait plus ri avec elle. On la regardait avec mépris, ou avec crainte, entre autres. Mais pas lui. Et cela l’intrigua plus profondément qu’elle ne l’aurait pensé.
Elle était d’ailleurs si occupée à le regarder qu’elle ne vit pas que le brun était sur le point de se jeter sur elle. Ce n'était pas son genre, de manquer ainsi d’attention. Il faut dire qu’elle avait été largement distraite.

Quel que soit son nom, le bel inconnu géra la situation d’une main de maître. Sans même prendre la peine de se relever, il envoya son adversaire au tapis, cette fois-ci pour un moment. Il était plutôt coriace, mieux vaudrait malgré tout le surveiller du coin de l’oeil. Cependant, pour le moment, ce n’était aucunement dans ses intentions. Si le blond avait souhaité la charmer, il ne s’y serait pas mieux pris. Elle se tourna de nouveau vers lui, avec un sourire, sans prendre la peine d’essuyer le filet de sang qui coulait de sa lèvre.

« C’était très chevaleresque de votre part. »

Elle le dévisagea avec attention. Elle ne se souvenait pas l’avoir déjà vu quelque part. Il y avait quelque chose en lui de très attirant, un charme indéfinissable. Il lui tendit la main, l’invitant à danser. Une invitation qui la ravit, surtout que même les voix semblaient d’accord. Bien sûr qu’elle acceptait. Elle eut même suffisamment d’égard pour lui offrir sa main immaculée, et la serra contre la sienne.

« Ce serait avec plaisir. Vous pouvez vous lever au moins ? »

Elle était amusée par la situation. Plus que par tout le reste, probablement. Ceci dit, elle n’était pas certaine d’arriver à se lever non plus. Elle se sentait encore un peu sonnée, du moins c’était à cela que ressemblait la sensation qu’elle éprouvait. Il fallait pourtant qu’elle fasse un effort, ils ne pouvaient tout de même pas danser ainsi, allongés sur le sol crasseux! S’appuyant sur le sol, elle parvint tant bien que mal à se relever, sans lâcher sa main. Si l’agitation s’était un peu calmée autour d’eux, il restait encore quelques individus en plein affrontement. Personne ne se souciait vraiment de l’étrange duo qu’ils formaient.

« Vous voulez que je vous aide ? »

Après tout, il l’avait secourue, il était bien normal qu’elle le fasse à son tour. Cela ne la ressemblait pas de proposer de l’aide de manière désintéressée, mais il fallait croire qu’il lui inspirait l’envie d’effectuer ce genre de geste. Et de danser.


- © FICHE  BY DISTURBED -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Klaus D. Washington

❖ Date de naissance : 18/12/1991
❖ Barge depuis : 24/06/2015
❖ Messages : 4432
❖ Avatar : Brad Pitt
❖ Crédits : SWAN ( Avatar ) + KAT (Code signature) + TUMBLR ( Images&Gifs)
❖ Multicomptes : Méchant Dédé. Méchant.
❖ image : Listen up, maggots. You are not special. You are not a beautiful or unique snowflake. You re the same decaying organic matter as everything else.
❖ Âge personnage : 35 ans
❖ Profession : Un peu de tout. Râcle là où y peut. Vendeur de bric à brac, exécuteur de contrat, gigolo ... Proposez, vous verrez.
❖ Faction : Sans-faction pleinement assumé. Mais pas clochard.
❖ Forces & Faiblesses : J'peux boire sans vormir tout en m'tapant ta mère. Alors, heureux ?
❖ Philosophie : Do not fuck with us.



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Lun 30 Jan - 10:46


Bonnie and clyde's freak show Ft. Thursday
I wrote her off for the tenth time today. And practiced all the things I would say. But she came over. I lost my nerve. I took her back and made her dessert.


Je m'élance dans la danse. Je me perds dans cette délicieuse transe. J'adore ça. J'ai toujours aimé l'impulsion soudaine d'un coup porté contre mon épiderme. Des tressauts nerveux qui s''entrecroisent.  Se percutent. C'est comme une chorégraphie dans mon organisme. Je sens l'hémoglobine qui coule des mes naseaux pour aller s'échouer sur mes lèvres. D'un coup de langue, j'agrippe les goûtes vermeilles et affiche une moue amusée à la brune qui glisse ses doigts fins entre mes dextres larges.

« - Mais c'est tout naturel ! Je lui susurre en lui adressant un clin d’œil.

C'est la première à étirer ses guibolles pour se lever. Moi je la regarde, sans même entendre ni voir ce qui se déroule autour de nous. En général, les gens me passent devant et je les oublie dès qu'ils quittent mon champ de vision. C'est seulement lorsque je les vois arriver dans mon champ de vision que leurs gueules me reviennent. Mon petit doigt me dit que cette nana là risque de me rester dans le crâne encore un moment après ça. Comme une mélodie entêtante qu'on est incapable d'oublier. Le contraste m'exalte. Ca sauvagerie a laissé place à une courtoisie détonante. Je la remercie, admettant volontiers mon incapacité à tenir sur mes deux jambes sans un peu d'aide. Pédro cogne plus fort qu'il en a l'air, mais je suis coriace. Je me redresse, tangue légèrement et m'esclaffe. La vérité, c'est que j'adore avoir mal. Et que j'adore voir ces bourreaux prendre un malin plaisir à ressentir un plaisir jouissif à m'asséner des coups qu'ils pensent fatals.

C'est l'extase des sens.

- Dis, t'as entendu parler du patin à glace ? Que je lui demande soudainement. Ma main glisse de sa main jusqu'à son poignet que je tiens fermement.

Si on a oublié pendant un moment les sauvages autour de nous, la réciprocité n'est pas vraie pour autant. Et c'est là que je vois deux ivrognes se précipiter vers nous.

- Prête pour une pirouette ? » Je demande à la brune avec un sourire goguenard.

 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin


Dernière édition par Klaus D. Washington le Dim 12 Mar - 11:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/

avatar

one choice can transform you
Thursday Thunder

❖ Date de naissance : 22/04/1989
❖ Barge depuis : 02/06/2015
❖ Messages : 3531
❖ Avatar : Jenna Coleman
❖ Crédits : Avatar ► Faust ; Gifs: TUMBLR ;Code sign: DISTURBED <3
❖ image :
❖ Âge personnage : 31 yo
❖ Profession : Croque-mort
❖ Faction : Sans faction
❖ Philosophie : I'm naughty, but that's why you love me



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Dim 19 Fév - 19:39



Bonnie and Clyde's Freak Show

- feat Clyde -


Elle était soudain de bien meilleure humeur. Elle se sentait emportée dans une douce frénésie et se surprenait à espérer que celle-ci ne s’arrête plus. Elle ne se souvenait pas avoir été un jour autant intriguée par quelqu’un, au point de désirer réellement en savoir plus à son sujet, et surtout que leur danse effectivement se produise et se prolonge. Il se releva d’ailleurs, acceptant son aide. Elle se demanda comment il était possible qu’elle ne l’ait encore jamais vu. Etant donné cet endroit qu’il fréquentait, et son comportement violent, il était soit un Audacieux aux tendances borderline, soit un Sans Faction, comme elle. Elle était en tout cas certaine qu’elle ne l’avait encore jamais croisé. Elle vacilla un peu alors qu’elle l’aidait à se relever, mais parvint à rester debout cette fois-ci. Elle ne faisait plus aucune attention à ce qui se passait autour d’eux. A tort bien sûr. Tourner le dos au danger ne permettait malheureusement pas de l’éviter, loin de là.

« Bien sûr que j’en ai entendu parler. »

Vaguement, et elle n’avait évidemment jamais eu l’occasion d’en faire. L’idée même lui avait paru très absurde, à tel point qu’elle avait souvent cru qu’il s’agissait d’une légende. Pourtant, ce soir, elle avait très envie de le découvrir. Elle se tourna vers lui, avec un sourire amusé. Elle n’avait pas la moindre idée de ce qu’il avait en tête mais était impatiente d’en savoir plus.

« Tout-à-fait prête. »

Quoiqu’il en soit, il allait falloir qu’ils sortent rapidement d’ici avant que les choses ne deviennent bien plus compliquées pour eux. Mais elle en prit pleinement conscience lorsque soudain elle sentit une pression autour de son bras, et une force qui la contraignit à se retourner. Elle fit face à un homme, ayant visiblement absorbé une quantité d’alcool assez conséquente.

« Hey ! Je te reconnais toi ! T’es Thursday Thunder ! »


Il n’avait rien trouvé de mieux que beugler son nom dans tout le bar. Si auparavant ils se trouvaient déjà dans une situation fâcheuse, c’était à présent bien pire. Elle n’avait pas été très maligne il faut dire, elle s’était faite remarquer. Elle se dégagea brutalement et leva alors les yeux vers son compagnon, ignorant s’il avait saisi ou non la situation, et même de quel côté il serait.

« Je crois qu’il serait temps de tirer notre révérence pour ce soir. »


- © FICHE  BY DISTURBED -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Klaus D. Washington

❖ Date de naissance : 18/12/1991
❖ Barge depuis : 24/06/2015
❖ Messages : 4432
❖ Avatar : Brad Pitt
❖ Crédits : SWAN ( Avatar ) + KAT (Code signature) + TUMBLR ( Images&Gifs)
❖ Multicomptes : Méchant Dédé. Méchant.
❖ image : Listen up, maggots. You are not special. You are not a beautiful or unique snowflake. You re the same decaying organic matter as everything else.
❖ Âge personnage : 35 ans
❖ Profession : Un peu de tout. Râcle là où y peut. Vendeur de bric à brac, exécuteur de contrat, gigolo ... Proposez, vous verrez.
❖ Faction : Sans-faction pleinement assumé. Mais pas clochard.
❖ Forces & Faiblesses : J'peux boire sans vormir tout en m'tapant ta mère. Alors, heureux ?
❖ Philosophie : Do not fuck with us.



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Dim 12 Mar - 13:29


Bonnie and clyde's freak show Ft. Thursday
I wrote her off for the tenth time today. And practiced all the things I would say. But she came over. I lost my nerve. I took her back and made her dessert.


La vie est un poison. Et parfois, elle a son remède. L'adrénaline. Le brouhaha qui nous entoure n'est plus qu'un écho lointain et faible. Tout est en sourdine. J'applaudis mentalement mon audace. C'est une belle rencontre. De celles qui surgissent de nul-part quand on s'y attend le moins. J'inspire longuement, prêt à effectuer une pirouette endiablée pour pousser les tocards alcoolisés. Putain d'ironie. J'en fait partie intégralement. Mais quelqu'un interrompt mon geste. Alors que la brune pivote pour aviser ses arrières, un gueulard titubant s'exclame avec parcimonie un : « Hey ! Je te reconnais toi ! T’es Thursday Thunder ! »

Quoi ?
Attendez.

Thunder ?! J'entrouve mes lippes, sent ma mâchoire s'agrandir pour finalement avoir la bouche pratiquement béante. Ma mâchoire manque de tomber. S'il y a bien une figure féminine aussi époustouflante qu'inquiétante à Chicago, c'est cette nana-là. La surprise m'a tellement cloué sur place que je mets un temps fou avant de voir les têtes qui se sont toutes tournées vers nous. Soudainement, le silence s’abat pratiquement dans le bar et je déglutis légèrement. Deux ou trois gars, je peux gérer. Surtout s'ils sont ivres. Le problème, c'est que moi aussi je le suis !

- Euh … J'suis bien d'accord , je rétorque à sa proposition.

Tous les ivrognes légèrement contrariés présents ici m'ont associé à la miss Thunder. Thursday avait fait pas mal de grabuge, mais savoir à présent qui elle était vraiment depuis le départ n'est pas un élément qui me rebute. En fait, l'intérêt qui grandissait un peu plus tôt explose en une bulle de joie incontrôlable. A tel point que j'explose d'un rire guilleret alors que j'agrippe la main de la sans-faction pour l'embarquer hors du bar. Derrière nous, les cris fusent soudainement et j'entends un : «  CHOPEZ-LES ET NOYEZ LES DANS LE FLEUVE ! »

Une bouteille s'écrase à seulement quelques centimètres de moi. Interceptée par la chambranle de la porte.

- Raté, connard ! » Que je beugle en tirant Thursday pour l'encourager à sortir plus vite.

L'air frais fouette ma gueule chauffée par l'alcool et la moiteur des lieux alors qu'on atteins la sortie. Des débris de verres se sont fichés dans ma joue, là où mon œil et ma lèvre me lancent. J'éclate d'un nouveau rire démentiel alors que plusieurs mètres nous séparent de la bicoque du hive.

C'est ça, la vie.
La vraie.

 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/

avatar

one choice can transform you
Thursday Thunder

❖ Date de naissance : 22/04/1989
❖ Barge depuis : 02/06/2015
❖ Messages : 3531
❖ Avatar : Jenna Coleman
❖ Crédits : Avatar ► Faust ; Gifs: TUMBLR ;Code sign: DISTURBED <3
❖ image :
❖ Âge personnage : 31 yo
❖ Profession : Croque-mort
❖ Faction : Sans faction
❖ Philosophie : I'm naughty, but that's why you love me



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Mar 28 Mar - 20:20



Bonnie and Clyde's Freak Show

- feat Clyde -


En entendant son nom prononcé par la bouche de l’un de ces ivrognes, un frisson lui parcourut l’échine, ainsi que la vague sensation d’un danger imminent. Mais ceci était mêlé à l’excitation face au risque qu’elle était en train de prendre. Le risque de se faire reconnaître et arrêter, le bonheur de les déjouer et de s’en sortir. Elle sentit presque immédiatement le regard éberlué de son compagnon d’infortune se poser sur elle. Et se tourna vers lui avec un sourire en coin. Tu ne perds rien pour attendre mon mignon.

Néanmoins, il avait l’air tellement choqué qu’elle eut bien peur qu’il ne soit pas suffisamment réactif et décide de rester planté là. Or, pour le moment, elle avait besoin de lui. Elle ne se faisait aucune illusion quant à ses propres chances de s’en sortir face à tous ces hommes saouls et attisés par la perspective de la récompense offerte pour sa tête. Elle l’avait vu se battre et il serait un allié efficace. Du moins, pour le moment. Et puis, elle devait bien admettre qu’il n’était pas dénué d’intérêt. Mais elle n’avait pas vraiment l’occasion de se pencher sur son cas, l’heure était à la fuite. Heureusement, il sembla se réveiller et acquiesça à sa proposition, et il était plus que temps. Il lui prit la main et elle se laissa entrainer hors du bar tandis que leurs poursuivants vociféraient et hurlaient.

« La laissez pas partir, elle vaut une fortune !! »

Elle ne traina pas, tout comme lui. Il était d’ailleurs dans un sale état et elle n’était probablement pas mieux. Mais ce n’était pas le plus important à présent. Une fois qu’ils se furent suffisamment éloignés pour avoir au moins pris une longueur d’avance, il éclata de rire, et elle l’imita. Tout en profitant de sa distraction. En un instant, elle avait sorti un vieux rasoir de sa poche, le déploya d’un geste précis et gracieux avant d’en plaquer la lame directement sur la jugulaire de son acolyte d’un soir. Elle devait certes lever le bras pour l’atteindre et pratiquement s’élever sur la pointe des pieds, mais elle pouvait encore l’atteindre de manière fatale. Elle pencha légèrement la tête sur le côté et sourit.

« Je me suis bien amusée, mais j’espère que tu comprendras que nos routes doivent se séparer ici. » Elle eut une petite moue compatissante. « Désolée que tu ne puisses pas avoir la récompense promise pour ma tête, mais j’y tiens trop pour te laisser l’avoir. »

Elle regrettait le geste qu’elle se préparait à accomplir. Oui, à sa plus grande surprise, elle le regrettait vraiment. Il était peut-être même possible qu’elle ait un peu de peine. Ou qu’elle y pense. Si ça n’avait pas été le cas, il serait déjà mort, à la seconde même de leur sortie. Mais il l’avait vue, et elle ne se faisait aucune illusion sur ses intentions. Il devait mourir, sur le champ.


- © FICHE  BY DISTURBED -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Klaus D. Washington

❖ Date de naissance : 18/12/1991
❖ Barge depuis : 24/06/2015
❖ Messages : 4432
❖ Avatar : Brad Pitt
❖ Crédits : SWAN ( Avatar ) + KAT (Code signature) + TUMBLR ( Images&Gifs)
❖ Multicomptes : Méchant Dédé. Méchant.
❖ image : Listen up, maggots. You are not special. You are not a beautiful or unique snowflake. You re the same decaying organic matter as everything else.
❖ Âge personnage : 35 ans
❖ Profession : Un peu de tout. Râcle là où y peut. Vendeur de bric à brac, exécuteur de contrat, gigolo ... Proposez, vous verrez.
❖ Faction : Sans-faction pleinement assumé. Mais pas clochard.
❖ Forces & Faiblesses : J'peux boire sans vormir tout en m'tapant ta mère. Alors, heureux ?
❖ Philosophie : Do not fuck with us.



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Mer 12 Avr - 8:51


Bonnie and clyde's freak show Ft. Thursday
I wrote her off for the tenth time today. And practiced all the things I would say. But she came over. I lost my nerve. I took her back and made her dessert.


La belle sulfureuse a des fourmis aux panards. Elle court comme une dératée, main jointe à la mienne. On s'active. On se motive. Les éclats de rire sont des échos douloureux dans nos poitrines aux souffles désaltérés. La sienne bombée, la mienne gonflée. Le rouge aux pommettes, des perles de sueur qui roulent au coin de mes babines tendues. J'avise les sauvages derrière nos silhouettes, inspecte chaque lieu susceptible de faire office de planque de fortune. Mes hématomes lancent. Le picotement familier des plaies ouvertes m'arrache un énième sourire jovial. C'est à peine si je tic sur l'énoncé de la valeur monétaire de ma compagne insolite de galère. L'aspect financier de sa personne m'en touche une sans atteindre l'autre. Sa réputation la succède et c'est bien ça qui m'intéresse et m'intrigue. J'entame un virage serré, claque des portes et reprend mon souffle difficilement. J'ignore même où on vient d’atterrir, mais m'apprête à m'exclamer joyeusement en faisant volte face.

Mon sourire devient difforme et mon sourcil de hausse.

La belle sauvage plaque la larme d'un rasoir contre ma pomme d'adam. Mes pupilles dansent dans mes orbites. Figé comme une statuette marbrée, j'avise la sauvageonne sans broncher. Difficile de lui reprocher sa prudence. J'attends quelques secondes, mains élevées en l'air en signe de soumission.

« - Ok … Ok, du calme. Je bouge pas, tu vois ?

Apaisez.
Souriez.
Endormez.


En quelques gestes méticuleux, je recule d'un pas pour libérer mon cou, agrippe son poignet pour l'élever en hauteur et la retourne rapidement pour plaquer son dos contre mon torse. Sa main précédemment armée entre ma poitrine et son dos. L'autre, bloquée contre sa gorge avec mon second bras valide. Je la retiens fermement, l'empêchant ainsi d'être tentée de m’assommer à coup de lobe occipital. La lame est déjà rejetée à plusieurs pas de là.

- Bon … je marmonne à son oreille en la serrant un peu plus fort. Que les choses soient clair, si le sang coule ce soir, ce sera plus le miens, je commence doucement tout en fixant la porte. Je connais ta réputation, essaie surtout pas de me faire gober que t'allais pas me trancher la gorge avec ton cure dents.

Je fouille dans ses poches pour vérifier qu'elle n'y planque pas d'autres armes, retrousse ses manches et tâte ses côtes. Malheureusement, ma position ne me permets pas de fouiller ses chevilles.

- Je vais te lâcher maintenant, mais si tu m'attaques j'aurai plus le choix. T'es une vraie perle toi, tu sais ? Sublime … Mais j'hésiterai pas. T'as jolie gueule d'ange t'immuniseras pas … je susurre à son lobe avec sourire railleur.

Sans douceur, je la pousse en avant pour l'éloigner de quelques centimètres, sa main dans la mienne.

- J'espère que la valse t'a plu, Thunder. » je m'esclaffe en lui adressant un clin d’œil.

 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/

avatar

one choice can transform you
Thursday Thunder

❖ Date de naissance : 22/04/1989
❖ Barge depuis : 02/06/2015
❖ Messages : 3531
❖ Avatar : Jenna Coleman
❖ Crédits : Avatar ► Faust ; Gifs: TUMBLR ;Code sign: DISTURBED <3
❖ image :
❖ Âge personnage : 31 yo
❖ Profession : Croque-mort
❖ Faction : Sans faction
❖ Philosophie : I'm naughty, but that's why you love me



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Sam 13 Mai - 18:31



Bonnie and Clyde's Freak Show

- feat Clyde -


S'il s'était agi de quelqu'un d’autre, elle n’aurait pas perdu une seconde. Elle était petite, mais rapide. Un geste au bon endroit et il se serait vidé de son sang en quelques secondes à peine. Mais elle n’avait rien fait. Ou plutôt, elle avait hésité. Trop tard. Physiquement, elle n’avait pas la moindre chance contre lui, c’était certain. Il parvint à la maitriser comme si elle n’avait été qu’une poupée de chiffons, et son précieux rasoir fut projeté quelques mètres plus loin.

Voilà ce qui arrive quand tu hésites ! Qu’est-ce qui t’a pris ?

« Je n’en sais rien moi ! J’ai été distraite, c’est tout! »

C’est ça oui, raconte ça à qui tu veux mais pas à moi !

Elle était sur le point de demander aux Voix ce que cela pouvait bien signifier, lorsqu’il interrompit grossièrement leur conversation. Il la tenait suffisamment fermement pour qu’elle ne puisse pas faire le moindre geste, ni même se défendre. Elle n’essaya même pas d’ailleurs. Elle était décidément curieuse de savoir ce qu’il comptait faire ensuite. Si sa démarche était de la livrer aux autorités, comme elle le supposait, elle devrait agir très vite. Néanmoins, elle ne put s’empêcher de se sentir terriblement flattée à ses paroles et esquissa un large sourire.

« Oh, tu as entendu parler de ma réputation? » Elle laissa échapper un petit gloussement, avant de s’adresser à lui comme si elle avait parlé à quelqu’un d’un peu lent. « Evidemment que je comptais te tuer, ce n’est pas drôle sinon ! »

Ce n’était pas si évident de parler avec quelqu’un de dos. Mais il ne semblait pas vraiment décidé à la lâcher. Elle devait bien admettre que la situation qu’elle vivait à présent était peut-être plus amusante que si elle l’avait tué, mais juste un peu.

Bon, on ne va pas rester plantées là indéfiniment. Tu le tues, oui ou non?

Mais elle n’en était plus si certaine en fait. Elle n’était plus tout-à-fait sûre d’en avoir envie, du moins pas avant de savoir à quoi s’en tenir avec lui. Il finit enfin par la lâcher, non sans lui lancer ce qui semblait être des compliments mêlés à des menaces. Plutôt confus en somme. Elle se dégagea et fit volte-face, se tournant vers lui en croisant les bras, le regardant d’un air hautain.

« Tu n'es pas très poli tu sais. Je peux récupérer mon rasoir ? » Elle tendit la main. Il l’avait fait tomber, il aurait été correct qu’il le ramasse tout de même. « Tu n’as pas l’intention de me dénoncer ? »

Elle esquissa un sourire en coin. Les voix étaient en plein débat sur le sujet et elle-même n’avait pas encore tout à fait décidé de ce qu’elle ferait. Elle était partagée entre la frustration d'avoir manqué un meurtre et la curiosité que lui inspirait cet homme. Elle continuait de le fixer du regard et pencha la tête sur le côté.

« Comment tu t'appelles ? »


- © FICHE  BY DISTURBED -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Klaus D. Washington

❖ Date de naissance : 18/12/1991
❖ Barge depuis : 24/06/2015
❖ Messages : 4432
❖ Avatar : Brad Pitt
❖ Crédits : SWAN ( Avatar ) + KAT (Code signature) + TUMBLR ( Images&Gifs)
❖ Multicomptes : Méchant Dédé. Méchant.
❖ image : Listen up, maggots. You are not special. You are not a beautiful or unique snowflake. You re the same decaying organic matter as everything else.
❖ Âge personnage : 35 ans
❖ Profession : Un peu de tout. Râcle là où y peut. Vendeur de bric à brac, exécuteur de contrat, gigolo ... Proposez, vous verrez.
❖ Faction : Sans-faction pleinement assumé. Mais pas clochard.
❖ Forces & Faiblesses : J'peux boire sans vormir tout en m'tapant ta mère. Alors, heureux ?
❖ Philosophie : Do not fuck with us.



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Lun 22 Mai - 19:27


Bonnie and clyde's freak show Ft. Thursday
I wrote her off for the tenth time today. And practiced all the things I would say. But she came over. I lost my nerve. I took her back and made her dessert.


Une valse du bout des doigts. Une grâce naturelle. Oui, elle m'hypnotise. Oui, je sais qu'elle est folle. Mais la folie n'est-elle pas le propre de tous les êtres qui vadrouillent comme des âmes en peine dans les rue de Chicago ? N'a-t-on pas ce que beaucoup n'ont pas la chance d'avoir dès la naissance ? A mes yeux, les plus agités du bocal de ce monde sont surtout les plus avisés et les plus avertis. Mais a quelle fréquence exerce-t-elle toute sa déraison ? Nous les bêtes de foire avons bel et bien des nuances.  Parfois, on se laisse dépasser. On perd pied. A-t-elle déjà succombé ? Perdu le contrôle ? Sa manie du monologue me laisse penser que oui. Oui, Thursday Thunder est au-delà de l'insanité mentale. Elle s'est échouée en son sein, elle s'est perdue en elle et s'est recroquevillée avec une joie presque enfantine à l'intérieur. J'esquisse pourtant rien qu'un sourire à ses insinuations. L'idée du danger me file ce même frisson caractéristique. Jouissif. Grisant. J'adore l'idée de la savoir totalement imprévisible. J'hausse épaules et sourcils alors qu'elle me tanne de question.

« - Non, non et non, je rétorque à son affirmation et aux deux dernières interrogations.

Je suis un malpropre.
Je ne lui rendrais pas son arme de crime.
Et je ne risque certainement pas de refiler cette beauté aux autorités.

Et pour bien le lui montrer, je me penche pour récupérer le rasoir que je glisse dans ma poche arrière, un regard lubrique allant de ses jambes à ses hanches.

Nouveau rire mesquin.
Ca me plaît de savoir qu'elle ignore mon nom alors que moi, j'en connais un p'tit rayon sur elle. Parce que oui, je la connais très bien de réputation. J'imagine que dans l'obscurité à peine éclairée de notre planque, mes pupilles étincellent de malice. J'humecte mes lèvres, m’assoit sur le bord d'une table et croise les bras.

- J'connais l'asile, cet endroit est pourri et la bouffe est dégueulasse, je commence me mordant la lèvre inférieur.

Je me tâte à lui donner mon identité complète. Alors je me contente de lui fournir une information partielle tout en me redressant avec flegme pour lui tendre ma main. J'ai toujours mal partout, des ecchymoses nouvelles et un goût de sang dans la bouche. Mais je m'en contrefous.  

- Klaus, ton humble serviteur pour la soirée, ou plus encore … » Je susurre en une moue espiègle.

J'adore jouer.
Surtout avec les plus belles femmes de la ville.

 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/

avatar

one choice can transform you
Thursday Thunder

❖ Date de naissance : 22/04/1989
❖ Barge depuis : 02/06/2015
❖ Messages : 3531
❖ Avatar : Jenna Coleman
❖ Crédits : Avatar ► Faust ; Gifs: TUMBLR ;Code sign: DISTURBED <3
❖ image :
❖ Âge personnage : 31 yo
❖ Profession : Croque-mort
❖ Faction : Sans faction
❖ Philosophie : I'm naughty, but that's why you love me



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Mar 23 Mai - 17:11



Bonnie and Clyde's Freak Show

- feat Clyde -


Elle le regardait avec curiosité, attendant patiemment qu'il accepte de lui rendre son arme et de répondre à ses questions. Mais elle n’eut droit qu’à des réponses négatives. Elle avait raison, il n’était définitivement pas très poli. Elle le regarda pourtant se baisser pour ramasser le rasoir et fronça les sourcils en le voyant le glisser dans sa poche arrière. Il allait pourtant falloir qu’elle le récupère, elle l’aimait bien et y tenait. D’autant plus qu’il lui était bien utile pour découper ses victimes et les exécuter. Mais il semblait s’en moquer éperdument. Décidément, elle n’arrivait pas vraiment à savoir ce qu’il cherchait. Est-ce que lui aussi avait besoin d’un rasoir? Mais elle oublia totalement son arme perdue lorsqu’il mentionna l’asile. Son regard se fit lointain, comme si elle était complètement ailleurs.

« Je ne me souviens pas de la nourriture. Je me souviens des éclairs. » Elle leva sa main droite et appliqua son index et son majeur sur sa tempe. « Ils chatouillent l’intérieur de ma tête. »

Elle laissa retomber sa main et sembla soudain revenir à l’instant présent, le regarda et éclata de rire. Elle ne songea même pas à lui demander comment il pouvait bien connaître l’asile, cette information ayant déjà traversé son esprit brumeux. Une fois son hilarité passée, elle afficha de nouveau son sourire malicieux et plaça sa main dans celle de l’homme qui lui faisait face. Et qui apparemment s’appelait Klaus. Elle ne lui demanda pas son nom de famille, ne s’en souciait pas vraiment en vérité. Il était peu probable que celui-ci signifie quoique ce soit de toute façon. Elle s’approcha de lui, jusqu’à ce que leurs corps se frôlent. Puis, elle l’entoura de sa main libre, et extirpa son précieux rasoir de la poche dans laquelle il se trouvait. Elle se recula ensuite d’un pas.

« Ceci est à moi je crois. C’est très mal élevé de voler les affaires de quelqu’un d’autre, surtout que c’est un cadeau. »

Elle le replaça dans sa poche à elle, avant de lever de nouveau le nez vers lui. Il avait dit être son serviteur pour la soirée, elle n’était pas prête de l’oublier. Elle appréciait d’ailleurs l’idée de l’avoir à ses côtés, alors même qu’elle avait envisagé de le tuer quelques minutes auparavant. Il y avait quelque chose en lui qui la fascinait et elle ne songeait plus à lui comme à une potentielle menace désormais.

« Et bien, puisque c’est si gentiment proposé, une cachette serait la bienvenue… »

Trouver des lieux où se réfugier était compliqué étant donné que sa tête était affichée à peu près partout. Non pas qu’elle se soucie particulièrement d’être discrète, mais elle voyait ceci comme une nouvelle aventure, un nouveau genre de jeu.


- © FICHE  BY DISTURBED -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Klaus D. Washington

❖ Date de naissance : 18/12/1991
❖ Barge depuis : 24/06/2015
❖ Messages : 4432
❖ Avatar : Brad Pitt
❖ Crédits : SWAN ( Avatar ) + KAT (Code signature) + TUMBLR ( Images&Gifs)
❖ Multicomptes : Méchant Dédé. Méchant.
❖ image : Listen up, maggots. You are not special. You are not a beautiful or unique snowflake. You re the same decaying organic matter as everything else.
❖ Âge personnage : 35 ans
❖ Profession : Un peu de tout. Râcle là où y peut. Vendeur de bric à brac, exécuteur de contrat, gigolo ... Proposez, vous verrez.
❖ Faction : Sans-faction pleinement assumé. Mais pas clochard.
❖ Forces & Faiblesses : J'peux boire sans vormir tout en m'tapant ta mère. Alors, heureux ?
❖ Philosophie : Do not fuck with us.



MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday Lun 3 Juil - 16:42


Bonnie and clyde's freak show Ft. Thursday
I wrote her off for the tenth time today. And practiced all the things I would say. But she came over. I lost my nerve. I took her back and made her dessert.


A l'évocation de l'asile, l’énergumène que je suis a les sens en éveil. Je ne suis pas qu'une girouette insensé. Les choses me frappent en pleine rétines. Elle songe. Elle se souvient. Un sourire discret étire mes babines épaisses et je l'observe en silence. Je laisse dériver dans le brouillard de ses mémoires lointaines. Elle tangue presque sur place alors que ses doigts font de drôles de pirouettes, dessinent des vagues, retracent des instants précis. Je n'ai pas connu ce qu'elle décrit. J'y ai échappé. Lorsqu'elle revient à elle, un éclat de rire dément explose d'entre ses lippes roses. Sublime cinglée. Pour une fois, je ne la rejoins pas, trop occupé que je suis à l'étudier avec minutie. Le rire cesse d'un coup, elle flâne, glisse jusqu'à moi et agrippe ma main avant de s'approcher dangereusement. Sa si petite main dans l'étaux de ma patte d'ours. Chaude et gracile. Je devine ses pensées et ses intentions, sûrement même avant elle. Pour une raison qui m'échappe, je la laisse faire. Folie.

« - Moi, mal élevé ? Je fais mine de m'offusquer en croisant les bras.

J'hausse un sourcil, sourit et prend une moue concentrée. Je l'écoute déblatérer, elle et ses manières étranges.

- Tu ne t’enterras pas de me tuer cette fois ? Je lui demande, plus par curiosité que réel intérêt. J'ai pas réglé toutes mes affaires encore, je compte pas clamser aujourd'hui, tu comprends.

Je me redresse avec flegme sur mes deux pieds, la dépasse et file observer la ruelle à travers les fenêtres crasseuses. On y voit à peine, mais je devine que la voie est libre. Je tourne les talons, l'observe et attend. Quelle planque pourrait bien lui convenir ? A en juger par sa dégaine et son ton parfois bourgeois, quelque chose de classe.

- J'ai peut-être une planque, faut juste vérifier qu'elle est libre. C'est un coin plutôt huppé pour ceux qui cherchent l'asile juste une nuit. Un truc classe, y a même l'eau chaude et avec un peu de chance, de la nourriture. »

Ni une ni deux, j’emboîte le pas, ouvre la porte et fait mine de partir sans l'attendre.
Madame ne sera pas toujours servie, et elle va devoir intégrer les données si elle veut me suivre. J'agrippe mon paquet de cigarettes et râle en voyant qu'il n'en reste plus que deux et coince à bâton à cancer entre mes babines pincées.

 
code par SWAN - gifs tumblr - musique - so cold - Breaking benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swanlive.livejournal.com/


one choice can transform you
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonnie and clyde's freak show + Thursday

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonnie and clyde's freak show + Thursday

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP/IG] Bonnie & Clyde
» (famille Whealer-Varnham) BONNIE AND ... CLYDE-GIRL
» 48th Amusement Machine Show
» [Salon] Toulouse GAME SHOW 27-28 Novembre 2010.
» Montreux Miniatures Show 5 et 6 décembre 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chicago :: › West Side :: the hive-