Un p'tit vote



Il est dit, selon la théorie du Chaos, que quelque chose aussi petit que le battement de l'aile d'un papillon peut finalement causer un typhon à mi-chemin autour du monde.


 

Partagez | 
 

 Time to wake up ! [Salem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

one choice can transform you
Lou Jackson

❖ Date de naissance : 06/04/1998
❖ Barge depuis : 13/12/2016
❖ Messages : 98
❖ Avatar : Caity Lotz
❖ Crédits : Tag (avatar), (tumblr pour la signature)
❖ Multicomptes : nope
❖ image :
❖ Âge personnage : 29 ans
❖ Profession : entraîneuse dans la fosse et assassin dans l'ombre
❖ Faction : dauntless, bien que n'en faisait plus partie depuis 5 ans, ayant juste disparu dans la nuit
❖ Forces & Faiblesses : douée en combat rapproché, avec les armes à feu même si sa prédilection est de se battre au corps à corps - si sa rage de vaincre est sa force, elle est aussi sa faiblesse tout comme ses démons qui la hantent
❖ Philosophie : Si les anges volent, c'est parce qu'ils se prennent eux-mêmes à la légère.
❖ Playlist : heathens : twenty one pilots - judgement day : stealth - demons : imagine dragons - everybody wants to rule the world : lorde



MessageSujet: Time to wake up ! [Salem] Lun 26 Déc - 10:53



Time to wake up
Salem & Lou
Les craquements des branches sous le souffle du vent. Les branches dénudées des arbres continuaient de s'agiter dans un grincement sinistre. Les températures devaient avoisiner les deux degrés. Et même là, je ne pouvais que sentir que l'hiver était proche. L'hiver qui tôt ou tard s'abattrait sur ce monde. Bientôt des flocons de neige ne tarderaient pas à se déposer sur le sol et à recouvrir les ruelles de Chicago d'un manteau blanc. Alors il deviendra plus difficile de disparaître en douce, de devenir de nouveau un fantôme. Je savais que vivre au grand jour, sous la lumière des projecteurs était risqué encore plus maintenant avec ce que j'avais fait. Mais j'étais prête à prendre ce risque. Les mots qu'avaient prononcé Nathaniel me revinrent en mémoire et je ne pus m'empêcher de sourire, une pointe nostalgique traversant mon regard. En soit cela ne me faisait que plus bizarre de les revoir. Si j'avais pensé ne rien ressentir en les revoyant, en retournant là-bas, je me rendais un peu plus compte maintenant que j'avais tort. Comme si un vide se comblait malgré lui alors que j'avais pourtant cru renforcer la cuirasse que protégeait mon coeur. Et en effet, je me retrouvais à sourire bêtement parce que dans le fond j'étais contente de les retrouver. Et rien que pour cela, je ne pus que ressentir une pointe de frustration, ne pouvant que me maudire silencieusement. Je savais ce que je risquais, pourquoi j'étais là et je savais parfaitement que je ne pouvais pas m'attendrir, pas après ce que certains d'entre eux m'avaient. J'avais des comptes encore à régler avec certains d'entre eux comme plus particulièrement Ezra mais tout aussi Ryder. Et si la vengeance était un plat qui se mangeait froid, il n'en restait pas moins que cet idéal bien obscur ne pouvait s'empêcher de m'embrouiller, prenant une grande importance dans mon esprit.

Mes doigts glissèrent sur les poignards que j'avais avec moi avant que je ne m'efforce à respirer profondément. Il fallait que je me calme. Me forçant à me concentrer sur ma respiration tout comme les battements de mon coeur pour retrouver un rythme plus apaisé. Mes doigts qui se décrispèrent finalement alors que je remettais les poignards à leur place. Une mauvaise habitude. Je tournai le regard, notifiant les différentes personnes qui se trouvaient dans le coin. Sur mes gardes comme jamais. Même encore là, je jouais à un jeu dangereux. Secouant la tête avant de me remettre en mouvement. Adopter une marche naturelle simple alors que je m'efforçais de nouveau à recopier les démarches des anciens membres de ma faction. Revenir ici faisait autant mal que de revenir dans un sens au QG des audacieux. Mais là encore j'avais eu le choix et je savais parfaitement que c'était ce qu'il fallait faire. Mais pour cette mission qui était pour le moins interdite, je ne devais pas seulement réussir à venir jusqu'ici, ce qui était en soit facile alors que je reconnaissais bon nombre des recoins de ces lieux, m'étant tout aussi échappé de ma faction bien plus jeune, je devais aussi adopter leurs allures. M’immiscer dans la foule pour ne pas me faire remarquer. Une foule qui n'était que trop peu présente alors que face à l'assaut du vent bon nombre avaient préféré renoncé et rester au chaud sans aucun doute pour chanter. Mes poings qui se fermèrent aussitôt avant que je ne m'efforçai de nouveau de me décontracter. Trop de souvenirs que j'aurai préféré voir disparaître de ma mémoire. N'adoptant pas seulement cette démarche sautillante qui les caractérisait pour que nul ne fasse réellement attention à moi mais aussi les couleurs vives qu'ils portaient. Ces couleurs colorées qui contrastaient sans pareil avec le noir que portait chaque audacieux. Des couleurs qui s'associaient toujours avec un sourire. Sourire que j'esquissai en ce moment même pour tromper l'ennemi. Bien qu'il fallait avouer qu'ils étaient peu nombreux à mon plus grand soulagement.

Mon regard ne cessant pas moins de voltiger un peu partout alors que je continuais de chercher la silhouette de l'homme que j'étais venue voir. Salem O'Malley. Si ce n'était les souvenirs de nos combats mémorables, c'étaient aussi ceux de sa personnalité. Je ne savais pas seulement son secret, je savais tout autant qu'on avait réinitialisé sa mémoire, l'envoyant chez les fraternels. Ce n'était pas pour rien qu'il n'était ici alors que sous l'effet du sérum de la paix il n'en viendrait forcément qu'à être plus heureux mais aussi plus docile comme un mouton que l'on voudrait conduire à la bergerie. Des effets d'un sérum que je n'avais que trop connu. Une décision difficile à prendre de revenir ici mais pourtant dans ces dernières minutes j'étais décidée à le sortir de là. La raison du pourquoi je me trouvais ici en plein coeur du Jackson Park. Je me figeai soudainement sur place en repérant sa silhouette près du lac. Aussitôt je changeais de cap avant de me diriger vers lui, aux aguets, laissant derrière moi l'éclats d'enfants en train de courir dans le froid. Je savais qu'il ne pouvait qu'entendre le bruit de mes pas sur le sol gelé. Un des buts recherchés, de toute manière, ce n'était pas comme si les fraternels étaient particulièrement discrets. « J'ai entendu que la belle aux bois dormants étais coincée ici, alors je me suis dit qu'il serait temps que quelqu'un la réveille enfin histoire qu'elle se transforme pas en légume ! » Et à l'instant même où je prononçais ses mots, ma main se posa sur son épaule avant que je n'en vienne alors qu'il se tournait légèrement, à lui envoyer mon poing en direction de sa mâchoire, sachant parfaitement que j'atteindrai mon but. « Je devrais être désolée mais je le suis pas, mais crois-moi, un jour tu me remercieras !»
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Salem L. O'Malley

❖ Date de naissance : 09/04/1990
❖ Barge depuis : 06/04/2015
❖ Messages : 8217
❖ Avatar : Charlie Hunnam.
❖ Crédits : babine (avatar), tumblr (gif profil) & disturbed (gif + img + css).
❖ Multicomptes : Charlize E. Flores, Judas F. Valentyne, Ramsey A. Dallas & Ruben C. Dashawn.
❖ image :
❖ Âge personnage : Trente-et-un ans.
❖ Profession : Bonne question.
❖ Faction : Rebooté Fraternel après le projet Equilibrium (Audacieux qui s'ignore, né Érudit.)
❖ Forces & Faiblesses : Infecté par un mystérieux virus & mémoire défaillante.
❖ Philosophie : So fucked-up.
❖ Playlist : THE WRIGHT BROTHERS - blood on my name. JAYMES YOUNG - i'll be good. BARNS COURTNEY - glitter and gold. IMAGINE DRAGONS - not today. LO-FANG - #88.



MessageSujet: Re: Time to wake up ! [Salem] Mar 14 Fév - 2:55


❝ Kiss with a fist ,
feat. Lou Jackson & Salem L. O'Malley. ❞



Le vent se lève doucement et fait chanter les plaines assoupies dans un lit de verdure givré. La nature est entièrement délivrée à l’embrassade de cette brise fraiche qui zigzague sournoisement entre les branches qui sifflent et l’écorce des vieux troncs d’arbres qui murmurent d’imperceptibles craquements de bois. Hymne à l’hiver… qui s’attarde. C’est d’ailleurs tout ce qu’on entend dans la sérénité de cette journée qui ne tarde à tirer solennellement sa révérence vers l'horizon. Mes deux billes d'un bleu javellisé contemplent sereinement la beauté du paysage, l’arrondissement des Fraternels demeurant encore et toujours l’illustre poumon vert de Chicago. Il n’est pas rare que je m’extirpe de l’air vicié des quartiers chauds du district des Audacieux, pour délivrer mon esprit chamarré et tailladé par les fils barbelés et acérés qui ne cessent jamais de troubler mes songes ordinairement amers. Toujours déchiré entre deux mondes. Deux univers. Âme vagabonde qui avance et qui se perd. Âme qui erre dans les endroits isolés, pour orner de vide et d’absence une existence qui s’enlise dans l’abîme sibyllin. Un trou noir, voilà ce que je suis et voilà ce qui me définit. Mon âme trop hardie qui apprend de jour en jour à aimer le monstre que je suis en train de devenir, la destruction, la mort, l’épouvante, cette noirceur qui brode avec plaisir mon destin et scelle sournoisement les chaînes qui me remuent. Entre les cloisons osseuses de mon crâne, la ménagerie de mes vices infâmes ont depuis longtemps nécrosé mon corps de mort-vivant qui divague dans ce monde aride comme un automate.

L’un après l’autre, je vois mes vieux Converses qui foulent le parterre de gravelle, zigzaguant entre les paisibles sentiers enneigés sans trop savoir où je vais et ce que je cherche. Simplement aimanté par cette tranquillité rédemptrice qui me guide dans les entrailles d’une vaste clairière ornée d’une beauté à la fois sinistre et idéale.

« J'ai entendu que la belle aux bois dormants étais coincée ici, alors je me suis dit qu'il serait temps que quelqu'un la réveille enfin histoire qu'elle se transforme pas en légume ! »

J'ai à peine le temps de me retourner en sa direction, que je vois les quatre jointure blêmies par la crispation du poing venir s'abattre en plein sur ma gueule. Une péliade d'étoiles dansent dans le flou de mon champ de vision, habitué d’encaisser les coups, je titube de quelques pas, mais rattrape mon équilibre.

« Je devrais être désolée mais je le suis pas, mais crois-moi, un jour tu me remercieras !»

- Et ce jour n'est certainement pas aujourd'hui, titubant sur la pelouse, je crache le filet d’hémoglobine qui me gerbe de la gueule et arrache de son fourreau mon flingue. Prenant la jolie blonde en joue, en synchronisme avec le sourire mauvais qui me grignote les lippes, mon index écrase la détente et un obus de plomb vient s'encastrer dans le gazon, à moins d'un centimètre des chaussures de mademoiselle au poing trop facile...

- T'as intérêt à me donner une bonne explication, Jackson...


_________________

A room without a view
- It's all I ever needed, my love for life is gone -

moodboard... MADE BY MON BÉBÉ SOEUR ET MERCI BEAUCOUP Sasa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Lou Jackson

❖ Date de naissance : 06/04/1998
❖ Barge depuis : 13/12/2016
❖ Messages : 98
❖ Avatar : Caity Lotz
❖ Crédits : Tag (avatar), (tumblr pour la signature)
❖ Multicomptes : nope
❖ image :
❖ Âge personnage : 29 ans
❖ Profession : entraîneuse dans la fosse et assassin dans l'ombre
❖ Faction : dauntless, bien que n'en faisait plus partie depuis 5 ans, ayant juste disparu dans la nuit
❖ Forces & Faiblesses : douée en combat rapproché, avec les armes à feu même si sa prédilection est de se battre au corps à corps - si sa rage de vaincre est sa force, elle est aussi sa faiblesse tout comme ses démons qui la hantent
❖ Philosophie : Si les anges volent, c'est parce qu'ils se prennent eux-mêmes à la légère.
❖ Playlist : heathens : twenty one pilots - judgement day : stealth - demons : imagine dragons - everybody wants to rule the world : lorde



MessageSujet: Re: Time to wake up ! [Salem] Dim 2 Avr - 7:34



Time to wake up
Salem & Lou
La douleur pour se rappeler que l'on était vivant. Dans un sens la douleur n'était pas seulement une amie familière mais l'un des meilleurs remèdes que je connaissais. Certes on en venait à souffrir mais c'était seulement en ressentant cette peine immense qu'on en venait à se rappeler de la réalité. Cette douleur pas tant mentale que physique c'était l'une des uniques choses auquel je m'étais raccrochée pour sortir de cet enfer. Un enfer dans lequel je continuais de vivre alors que rien n'était réglé. Sorti pour en retomber dans un autre sans jamais que cela s'arrête. Mais cette douleur c'était sans doute l'un des seuls remèdes qui permettraient à Salem de s'en sortir lui aussi. Il n'était pas Ash, je ne lui devais peut-être rien mais il n'en comptait pas moins que je ne comptais pas le laisser se transformer en légume ou être robotisé. C'était hors de question qu'il devienne lui aussi un jouet entre leurs mains. J'avais réussi à m'en sortir, et de ce fait il pouvait s'en sortir aussi. Il n'y avait pas de raison pour que cela marche dans un sens. Si c'était certain qu'il n'apprécierait guère cette méthode, et guère ce coup de poing qui allait venir frapper sa joue il n'en restait pas moins que c'était pour son bien. Pour le plus grand bien, comme me le répétait mes parents avant d'enfoncer l'aiguille dans ma peau. L'amertume de nouveau sur ma langue, un arrière-goût dont je me serai passé avant que je n'en vienne à le frapper violemment. Mon poing qui rentrait en contact avec sa mâchoire alors qu'il titubait avant de reprendre son équilibre. Je n'étais pas désolée, ne le serait sans doute jamais. Et à la fin c'est sans doute lui qui me remercierait.

Mais ce qui est le plus amusant est sans doute de voir à quel point une situation peut dégénérer facilement, très rapidement. «  Et ce jour n'est certainement pas aujourd'hui. » Salem qui titubait dans l'herbe, crachant un filet de sang alors que ses doigts en viennent à trouver que la crosse trop familière de son arme. L'adrénaline là. L'instant d'après ce fut une balle qui se planta dans le sol à mes pieds. Un sourire aux lèvres alors que j'entendais ses mots. «  T'as intérêt à me donner une bonne explication, Jackson... » Ne pouvant m'empêcher de rire en entendant ses mots alors que je reprenais la parole, une lueur malicieuse scintillant dans mon regard. «  Pour quoi ? pour le coup de poing ou ma soudaine apparition ? » Ne lui laissant pas le temps de répondre alors que malgré la présence de son arme, j'en venais à m'approcher de lui, franchissant la distance qui nous séparait pour renfermer mes bras autour de lui. Un simple câlin. Et si je n'étais pas portée sur les contacts physiques particulièrement, il n'en restait pas moins qu'à cet instant que j'étais juste tant heureuse qu'il soit lui-même que j'aurai pu pleurer. Ce que je ne fis pas. L'adrénaline retombant alors qu'un sourire continuait de se dessiner sur mon visage. Heureuse de voir que je n'aurai pas à passer par cette épreuve, qu'il était de nouveau lui-même. Me reculant pas moins la seconde d'après, laissant quelques pas entre nous, le laissant retrouver son espace à lui. Je me doutais qu'il pouvait être que confus face à mon soudain coup de poing et ma soudaine apparition. « C'est une longue histoire mais je crois pas que tu peux savoir à quel point je suis contente que tu sois de nouveau toi ! » Pour autant j'étais aussi confuse que lui dans un sens alors que je ne comprenais pas comment il avait pu sortir. Je savais que les histoires étaient vraies mais il me manquait encore des réponses à mes questions, les explications qui me permettraient de comprendre comment il avait fait pour redevenir lui-même. Est-ce que quelqu'un l'avait aidé ? Est-ce qu'il s'en était sorti tout seul. Les rouages de mon cerveau s'agitant dans tous les sens alors que je n'en venais pas moins à reprendre la parole quelques secondes après sans lui laisser pour ainsi dire le temps de me répondre ou de réussir à se caler face à mon histoire, comme si je parlais plus à moi qu'à lui. «  Comment tu as fait pour t'en sortir ? La douleur aide, mais je comprends pas tu es clairement toi-même. Cela m'échappe. J'ai besoin de savoir Salem comment t'as fait pour t'en sortir ? » Mon regard qui se portait de nouveau sur lui alors que j'avais besoin de réponses. Cette même nécessité de sortir de mon enfer personnel, de savoir comment il avait fait. Chassant l'ombre du passé alors que je continuais de le regarder, bien qu'à tant m'agiter, cela ne faisait aucun doute qu'il allait me prendre pour une folle.

HRP:
 
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

one choice can transform you
Salem L. O'Malley

❖ Date de naissance : 09/04/1990
❖ Barge depuis : 06/04/2015
❖ Messages : 8217
❖ Avatar : Charlie Hunnam.
❖ Crédits : babine (avatar), tumblr (gif profil) & disturbed (gif + img + css).
❖ Multicomptes : Charlize E. Flores, Judas F. Valentyne, Ramsey A. Dallas & Ruben C. Dashawn.
❖ image :
❖ Âge personnage : Trente-et-un ans.
❖ Profession : Bonne question.
❖ Faction : Rebooté Fraternel après le projet Equilibrium (Audacieux qui s'ignore, né Érudit.)
❖ Forces & Faiblesses : Infecté par un mystérieux virus & mémoire défaillante.
❖ Philosophie : So fucked-up.
❖ Playlist : THE WRIGHT BROTHERS - blood on my name. JAYMES YOUNG - i'll be good. BARNS COURTNEY - glitter and gold. IMAGINE DRAGONS - not today. LO-FANG - #88.



MessageSujet: Re: Time to wake up ! [Salem] Jeu 27 Avr - 19:16


❝ Kiss with a fist ,
feat. Lou Jackson & Salem L. O'Malley. ❞



D’un simple coup de poing, tu parviens à agiter et bouleverser mes univers. D’un simple coup de poing, c’est l’éther qui tangue et le déchaînement de l’Enfer qui submerge les landes de mon esprit. Reconnaître le Génie du Mal, au travers de ce sacré punch qui ta caractérise tant alors que dansent les étoiles autour de ma frêle caboche. Mon poing désespérément attaché à la crosse de mon arme, je m’accroche à elle parce que je suis désespéré et ironiquement désarmé. Le sourire que tu m’affiches me déstabilise et ce n’est que lorsque je te vois te rapprocher de moi que je parviens véritablement à lire tout au cœur de toi. L’action justifie tes intentions, mais lorsque tu me prends dans tes bras, une partie de moi a envie de s’écrouler tout contre toi. Tu ne comprends pas, Lou, tu ne peux comprendre, malgré les échos de nos cauchemars qui résonnent et la mélodie de nos horreurs qui nous bercent doucement en cette heure cruelle et assassine. La douleur qui épouse la douceur, quel étrange mariage, pour des êtres comme nous qui ne connaissent que l’amertume de ces choses qui ravagent, mais c’est alors qu’en tes bras je reste et jamais je m’en dégage. Mon arme devenant soudain une entrave, un objet inutile alors que ma conscience se retrouve de nouveau en péril. L’acerbe goût du sang sur ma langue qui vient claquer contre mon palais, pour te démontrer que je suis encore furieux, malgré ce temps heureux…

- Lou…

Un murmure soufflé alors que tu me libères et viens me regarder curieusement. Le sourire se lisant sur tes traits que je reconnais parfaitement, pouvant mettre un peu de lumière dans les confins de mes sédiments.

- On… on m’a aidé. Oui. Mais toi tout comme moi savons très bien qu’on ne peut pas entièrement revenir de l’autre côté, lorsqu’on traverse l’infime garde-fou nous empêchant de nous rendre fou.

Car n’est-ce pas ce que nous sommes… fous ? Je mire mon arme, hausse bêtement une épaule et en viens à la ranger dans son étroit fourreau. Le sang tache déjà suffisamment nos mains de sales bêtes.

- Comment tu as fais ? Comment tu as fait pour te sortir de ce cauchemar ? La dernière fois qu’on s’est parlé… s’était pour se dire adieu et là tu es de nouveau là. Je ne comprends pas.

Je regarde les environs, soucieux de nous savoir dans un lieu public…

- On ne peut pas rester ici…

_________________

A room without a view
- It's all I ever needed, my love for life is gone -

moodboard... MADE BY MON BÉBÉ SOEUR ET MERCI BEAUCOUP Sasa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


one choice can transform you
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Time to wake up ! [Salem]

Revenir en haut Aller en bas
 

Time to wake up ! [Salem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wake on Wan via nabaztag
» Los Angeles Clippers Time
» Mahjong Time
» [Jeu Xav'] Salem
» ZELDA The hero of time "le film".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chicago :: › South Side :: Jackson Park-